(Tokyo) Félix Auger-Aliassime et Gabriela Dabrowski ont perdu leur premier match en double mixte, mercredi, mettant fin aux espoirs du Canada de gagner une médaille en tennis aux Jeux de Tokyo.

La Presse Canadienne

Auger-Aliassime, de Montréal, et Dabrowski, d’Ottawa, ont été défaits 6-3, 6-4 par les Grecs Stefanos Tsitsipas et Maria Sakkari, deuxièmes têtes de série.

Auger-Aliassime et Dabrowski ont été plus précis que les Grecs au service, plus particulièrement en deuxième balle, mais les Canadiens n’ont pas été en mesure de tirer avantage de leurs occasions pour prendre leur élan.

Auger-Aliassime et Dabrowski n’ont pas réussi à convertir une de leurs quatre balles de bris.

Tsitsipas et Sakkari ont concrétisé deux de leurs six occasions en balle de bris.

Les Grecs ont réussi six as, soit deux de plus que les représentants de l’unifolié.

Alors que Dabrowski a signé deux titres en Grand Chelem en double mixte, Auger-Aliassime est nouveau dans cette discipline.

L’équipe canadienne de tennis n’a obtenu qu’une seule victoire à Tokyo, quand Leylan Annie Fernandez a remporté son match de premier tour en simple féminin. Elle s’est ensuite inclinée au deuxième tour.

Auger-Aliassime a été défait en première ronde en simple masculin, tout comme l’équipe féminine en double, composée de Dabrowski et de Sharon Fichman.

De revenir à la maison les mains vides sera une déception pour le Canada, qui devient rapidement une puissance mondiale du tennis.

Plusieurs joueurs n’ont cependant pas participé aux Jeux de Tokyo en raison d’une blessure. C’est le cas des deux meilleurs joueurs, Bianca Andreescu et Denis Shapovalov, qui ont déclaré forfait avant le début des Olympiques. Vasek Pospisil, qui devait jouer en double masculin avec Auger-Aliassime, s’est également retiré.