(Tokyo) Le Comité olympique russe a remporté mardi le concours général féminin par équipes de gymnastique des Jeux olympiques de Tokyo, devant les États-Unis, tenants du titre et diminués par l’abandon surprise de leur superstar Simone Biles au début du concours.  

Agence France-Presse

Au lendemain de la victoire de l’équipe masculine, le COR qui concourt à Tokyo sous drapeau neutre dans le cadre des sanctions pour sa mise en place d’un système de dopage d’État, s’est imposée avec 169 528 points, devant les États-Unis (166 096 pt) et la Grande-Bretagne (164 096 pts).

Biles, 24 ans, avait semblé fébrile lors des qualifications dimanche et a commis des erreurs inhabituelles chez elle. Fait rare, les États-Unis avaient été devancé dès les qualifications par le COR.  

Biles, cinq médailles olympiques à Rio, est qualifiée pour les six finales dont la prochaine, le concours général individuel, a lieu jeudi soir.