(Victoria) Un total de 29 athlètes répartis au sein de 10 embarcations composeront l’équipe canadienne d’aviron aux Jeux olympiques de Tokyo, ont annoncé Canada Aviron et le Comité olympique canadien mardi.

La Presse Canadienne

Avec 10 embarcations sur la ligne de départ à Tokyo, il s’agit de la plus importante équipe olympique canadienne d’aviron depuis les Jeux d’Atlanta en 1996, où le Canada avait aussi délégué 10 embarcations, selon un communiqué.

Ce groupe était alors mené par la chef de mission d’Équipe Canada aux Jeux de Tokyo 2020 Marnie McBean, qui avec sa partenaire, la regrettée Kathleen Heddle sont devenues les premières Canadiennes à remporter trois médailles d’or olympiques en carrière.

Au total, le Canada a mérité six médailles en aviron aux Jeux d’Atlanta.

Les 29 athlètes ont été retenus au sein d’Équipe Canada sur la base de leurs performances aux Championnats du monde de World Rowing 2019, à la régate finale de qualification olympique et à une série de camps nationaux d’évaluation.

Ces 29 athlètes proviennent de trois provinces, dont 16 de l’Ontario. Dix sont originaires de la Colombie-Britannique et les trois autres viennent de l’Alberta.

« En raison de la grande incertitude quant à la tenue de ces Jeux olympiques, cette annonce procure un sentiment irréel, a indiqué Caileigh Filmer, championne du monde au deux de couple, et l’une des dix athlètes venant de la Colombie-Britannique.

« Je suis ravie de pouvoir représenter Équipe Canada et de ramer de tout mon cœur à Tokyo. Ces Jeux sont tellement spéciaux puisqu’il s’agira de la première fois depuis le début de cette pandémie mondiale que le monde se rassemblera dans l’unité. J’espère inspirer les Canadiens par notre courage et notre bravoure alors que nous célébrons ensemble quelque chose de plus grand que nous. »

Filmer et sa coéquipière Hillary Janssens ont ramé vers une médaille d’or aux Championnats du monde de 2018 au deux de couple féminin, suivie par une médaille de bronze aux Championnats du monde de 2019 à Linz en Autriche. Filmer a représenté le Canada aux Jeux olympiques de Rio en 2016, prenant le huitième rang au sein de l’équipage du huit féminin.

« Ma troisième nomination au sein de l’équipe olympique me procure un sentiment véritablement incroyable », a déclaré l’Ontarien Will Crothers, membre du huit masculin qui a décroché une médaille d’argent aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

« Nous sommes tellement privilégiés de faire ce que nous faisons tout en représentant un pays aussi respecté que le nôtre sur la scène internationale. Il est tellement spécial de représenter tous les athlètes qui sont venus avant nous et notre organisation puisqu’il y a tellement de personnes incroyables qui permettent aux athlètes de se présenter à la ligne de départ. Il y a beaucoup de potentiel de podiums au sein de cette équipe et je suis impatient de regarder tout le monde concourir et tout donner sur le parcours à Tokyo ! »

Aspirant régulier au podium, le Canada compte quatre médailles olympiques au huit féminin, plus récemment l’argent aux Jeux de Londres en 2012. Les Olympiennes de retour au sein de l’embarcation comprennent Susanne Grainger, Lisa Roman et Christine Roper, qui ont pris le cinquième rang avec le huit aux Jeux de Rio en 2016.

Au total, le Canada a remporté 41 médailles olympiques en aviron, ce qui en fait le troisième sport olympique le plus titré du pays. L’histoire olympique sera écrite aux Jeux de Tokyo 2020 alors que l’aviron atteindra la parité de genre, avec un programme identique d’épreuves féminines et masculines.

Les épreuves d’aviron seront disputées du 23 au 30 juillet sur les eaux du Canal de la forêt de la Mer.