(Montréal) Les règles sanitaires en vigueur au pays viennent chambouler les plans de qualifications olympiques de Judo Canada, plus particulièrement pour Christa Deguchi et Jessica Klimkait.

La Presse Canadienne

Les deux athlètes font partie du top-8 mondial chez les 57 kg, mais le Canada ne peut envoyer qu’un représentant par division de poids aux Jeux olympiques de Tokyo, comme le stipulent les règles de la Fédération international de judo (IJF).

Normalement, quand deux athlètes d’une même division se trouvent dans le top-8 mondial, Judo Canada tient un combat de barrage et le vainqueur obtient son billet olympique. Or, la pratique du judo est présentement interdite au pays par la Santé publique et pourrait encore l’être un certain temps.

Ainsi, le parcours de Deguchi et Klimkait aux Championnats du monde, disputés le 8 juin à Budapest, décidera de leur destin olympique.

Deguchi et Klimkait sont actuellement classées première et deuxième au monde chez les 57 kg.

En accord avec le Comité olympique canadien (COC), la fédération nationale a donc exceptionnellement modifié ses règlements, avec l’accord des athlètes concernées.

Si jamais les deux athlètes devaient terminer sur un pied d’égalité aux Mondiaux — en terminant toutes deux troisièmes, cinquièmes ou septièmes, ou en étant exclues du top-8 — c’est Nicolas Gill, directeur général et directeur haute performance de Judo Canada, qui sélectionnera l’athlète pour Tokyo.

Son choix sera effectué en fonction de la performance des deux athlètes aux Championnats du monde seniors 2018 et 2019 ; du classement mondial à la suite des Championnats du monde 2021 ; et des combats antérieurs entre les deux athlètes pendant la période de qualification olympique.

L’athlète non sélectionnée sera mise en nomination comme remplaçante de l’équipe olympique.

Le Canada enverra neuf représentants aux Championnats du monde cette année : Ecaterina Guica (52 kg), Deguchi et Klimkait (57 kg), Antoine Bouchard (73 kg), Arthur Margelidon (73 kg), Étienne Briand (81 kg), Zachary Burt (90 kg), Mohab El Nahas (90 kg), Shady El Nahas (100 kg), Kyle Reyes (100 kg) et Marc Deschênes (100 kg).

Catherine Beauchemin-Pinard, ayant déjà atteint les standards de sélection olympique, fera l’impasse sur les Mondiaux. Quant à Antoine Valois Fortier, il ne participera pas à la compétition puisqu’il se remet d’une blessure.