L’équipe canadienne de water-polo féminin fera partie d’un groupe complété par l’Australie, l’Afrique du Sud, les Pays-Bas et l’Espagne lors du tournoi des Jeux olympiques de Tokyo, l’été prochain.

La Presse Canadienne

Le Canada, sixième au monde, participera au tournoi olympique pour une troisième fois consécutive. Son meilleur résultat jusqu’ici fut une cinquième place aux Jeux olympiques de Sydney en 2000.

L’Espagne, troisième au monde, a gagné le Championnat européen en 2020. Les Espagnoles avaient décroché la médaille d’argent aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

L’Australie, no 7, effectuera sa sixième présence, après avoir gagné l’or en 2000 et le bronze en 2008 et 2012.

Les Hollandaises, neuvièmes au monde, ont remporté le tournoi olympique à Pékin en 2008, mais n’ont pu se qualifier pour des deux dernières éditions des Jeux olympiques à Londres et Rio de Janeiro.

L’Afrique du Sud, 20e, effectuera sa première présence au tournoi olympique de water-polo féminin.

L’autre groupe comprendra les favorites, les Américaines, ainsi que la Russie, la Chine, la Hongrie et le pays-hôte, le Japon.