(Tokyo) Le report des Jeux olympiques de Tokyo à 2021 pourrait coûter environ 2 milliards.

Stephen Wade
Associated Press

L’agence de presse japonaise Kyodo et le quotidien Yomiuri ont rapporté ce chiffre dimanche, révélé par certaines sources anonymes près du comité organisateur des JO.

Les coûts du report des JO, attribuables à la pandémie de COVID-19, respecteraient les prévisions des observateurs évoquées depuis quelques mois. Le comité organisateur, le gouvernement municipal de Tokyo et le gouvernement japonais doivent annoncer le mois prochain comment les coûts du report seront répartis entre eux.

Le Comité international olympique a indiqué qu’il verserait 650 millions pour couvrir certains des coûts du report, mais n’a pas encore précisé les détails de cette aide financière.

Les JO de Tokyo commencent à être très dispendieux.

Le coût officiel de présentation des JO de Tokyo est estimé à 12,6 milliards. Cependant, une enquête du bureau du vérificateur général effectuée l’an dernier a mentionné que les coûts avoisinent plutôt le double de ce montant. Tout, sauf une portion de 5,6 milliards, provient des poches des contribuables japonais.

Tokyo avait déclaré que les JO coûteraient environ 7,3 milliards à organiser lors de leur obtention en 2013.

Ce montant supplémentaire de 2 milliards s’ajoutera à cette facture déjà salée. Une étude de l’Université Oxford diffusée plus tôt cette année – elle avait été calculée avant la décision de reporter l’évènement – avait déjà avancé que les JO de Tokyo seraient les Jeux d’été les plus dispendieux de l’histoire – et la facture ne cesse de grimper.