L’organisation qui chapeaute l’athlétisme sur la planète a indiqué qu’elle n’accordera pas le feu vert aux athlètes russes qui souhaitent participer à des compétitions internationales en pleine pandémie de la COVID-19.

Associated Press

» World Athletics’demande aux Russes qu’ils se soumettent au processus d’obtention du « statut d’athlète neutre » chaque année afin de participer à des compétitions à l’extérieur de leur pays. La Russie a été suspendue par l’organisation en 2015, à cause du scandale de dopage généralisé qui a éclaboussé le pays de Vladimir Poutine.

PHOTO JESSICA GOW, AFP

La sauteuse Mariya Lasitskene est une des athlètes russes qui a plaidé auprès de World Athletics pour que les sportifs propres puissent continuer la compétition sans porter l’uniforme russe. On la voit ci-haut réagissant à un saut réussi.

La porte-parole de’World Athletics », Nicole Jeffery, a indiqué par courriel que le « système d’obtention du statut d’athlète neutre ne s’applique qu’aux compétitions internationales, et que tant qu’il n’y aura pas de compétition il n’y a aucune urgence pour les athlètes de s’y soumettre ».

Elle a ajouté que « pour les deux prochains mois, au minimum, il n’y aura pas de compétition, donc le système n’a pas besoin d’être actif avant qu’on sache à quel moment le calendrier des compétitions reprendra ».

PHOTO DAMIR SAGOLJ, REUTERS

Le coureur Sergey Shubenkov est un des athlètes russes qui a plaidé auprès de World Athletics pour que les sportifs propres puissent continuer la compétition sans porter l’uniforme russe.

» World Athletics’a précisé qu’elle ignore combien de temps à l’avance le processus sera relancé, une fois que la date de la reprise des activités sera connue. La championne du monde de saut en hauteur Mariya Lasitskene et la championne du monde de saut à la perche Anzhelika Sidorova figurent parmi les athlètes qui doivent renouveler leur statut obtenu l’an dernier.