Certains joueurs québécois de la LNH jongleraient avec l'idée de présenter leurs propres matchs de hockey cet automne, si jamais le calendrier de la Ligue nationale demeure paralysé par le lock-out.

Mis à jour le 18 sept. 2012
Richard Labbé LA PRESSE

Selon le site américain TrueHockey.com, des joueurs de la LNH, incluant Daniel Brière, des Flyers de Philadelphie, Patrice Bergeron, des Bruins de Boston, et David Perron, des Blues de St. Louis, souhaiteraient former une équipe Québec et une équipe Montréal afin de disputer des matchs en province si jamais le conflit de travail persiste. Les profits de ces rencontres seraient ensuite remis à des oeuvres de charité.

Les joueurs de la LNH qui ne partent pas jouer en Europe ont l'habitude de se tenir occupés pendant les conflits de travail qui touchent le circuit. Lors du lock-out de 2004, le défenseur québécois Joël Bouchard avait organisé une tournée impliquant des patineurs de la Ligue nationale un peu partout dans la province. Les joueurs ont aussi déjà organisé un tournoi impliquant des formations du Québec, de l'Ontario et de l'Ouest lors d'un autre conflit de travail.

Les hockeyeurs ont aussi soulevé la possibilité de créer des équipes pour le marché de Toronto et pour le marché d'Ottawa.