Mike Green est loin d'avoir fait honneur à sa sélection à titre de finaliste au trophée Norris remis au meilleur défenseur de la LNH. L'arrière des Capitals a disputé un match lamentable en défensive. Il a été plus mauvais encore à la pointe lors des cinq attaques massives offertes aux Caps par le Canadien.

François Gagnon LA PRESSE

Cinq supériorités numériques qui n'ont encore une fois rien donné.

«C'est vraiment frustrant», a convenu Green, qui sortait du Verizon Center, sa douche prise, moins de 20 minutes après la fin d'une rencontre très difficile.

«Rien ne fonctionne et plus ont tente des choses, moins ça fonctionne. Nous sommes dans un tourbillon impossible», a ajouté Green.

S'il a lancé à la blague, plus tôt en séries, que son équipe devrait peut-être attendre à l'an prochain avant de marquer en attaque massive (ils n'ont qu'un but en 24 occasions), Boudreau n'entendait plus à rire après la défaite d'hier.

«Il y a encore cinq ou six passagers au sein de cette équipe. C'est difficile de gagner quand tu ne comptes que sur 12 ou 13 gars pour y arriver. Halak a été très bon encore ce soir. Mais nous avons bousillé de très bonnes occasions. Nos marqueurs doivent marquer et il y en a qui ne marquent pas», a ajouté Boudreau qui visait directement Alexander Semin.

«Il a offert une meilleure performance ce soir. Mais il n'a pas un but en séries. Il n'en a pas à ses 12 derniers matchs. S'il ne marque pas, il rend le travail de l'autre équipe plus facile parce que cela réduit le nombre de joueurs à couvrir.»

Semin, qui a ajouté cinq tirs aux 20 obtenus lors des quatre premiers matchs, s'est fait voler à trois reprises par Jaroslav Halak.

En s'inclinant comme ils l'ont fait hier, les Capitals ont porté à deux victoires et sept revers leur fiche dans un cinquième match de séries éliminatoires lorsqu'ils profitent d'une avance de 3-1.

Pis encore, cette fiche est maintenant d'une petite victoire en cinq rencontres disputées à la maison.

De plus, les Caps ont remporté trois séries, mais en ont perdu trois également, après avoir perdu la cinquième rencontre d'une série qu'ils menaient 3-1.

Des scénarios qui pourraient sourire au Canadien.