Tout n'est pas noir chez le Canadien malgré le voyage catastrophique qui s'est conclu samedi en Floride. Car l'équipe a annoncé en fin d'après-midi qu'elle avait conclu une entente avec le défenseur Josh Gorges. Il empochera en moyenne 3,9 millions au cours des six prochaines saisons.

Mis à jour le 2 janv. 2012
Marc Antoine Godin

L'arrière de 27 ans, qui avait dû se contenter d'un contrat d'un an quelques jours avant de passer devant l'arbitre, l'été dernier, était admissible à l'autonomie complète au terme de la présente saison.

« Ce contrat est le fruit de discussions qui se sont amorcées l'été dernier mais, à l'époque, le Canadien avait préféré attendre de voir si Josh reviendrait en forme avant de se commettre avec lui », a expliqué à La Presse l'agent de Gorges, Kevin Epp.

Gorges avait en effet dû mettre fin à sa saison, l'an dernier, afin de subir une intervention chirurgicale au genou droit. La qualité de son jeu cette saison a démontré qu'il n'en avait gardé aucune séquelle.

« C'est sûr que l'équipe n'aurait pas eu à payer autant si ça s'était réglé durant l'été », a ajouté Kevin Epp.

Gorges a récolté un but et 10 points en 39 matchs cette saison. Il occupe présentement le premier rang de l'équipe avec un différentiel de +6, mais surtout, il domine les joueurs de la LNH avec 101 tirs bloqués.

Jouissant d'une excellente réputation à travers la ligue, Gorges aurait été en position de décrocher un excellent contrat sur le marché des joueurs autonomes. Traditionnellement, les joueurs de son profil, dont la valeur est souvent intangible et ne se reflète pas à travers les statistiques, ne sont pas ceux en qui une organisation investit le plus. Mais on observe un changement depuis quelques années, estime Kevin Epp, tant et si bien que Gorges aurait pu devenir l'un des trois ou quatre défenseurs les plus prisés sur le marché l'été prochain.

La qualité de son jeu défensif, ses aptitudes de leader, son impressionnante résistance et son esprit de sacrifice en font aussi un coéquipier apprécié.

Certains diront que 3,9 millions, c'est cher payé pour un tel défenseur, mais le natif de Kelowna s'engage avec le Tricolore au moment où il approche le zénith de sa carrière et la stabilité qu'il apporte fait de lui une pierre intéressante sur laquelle bâtir.

Gorges rencontrera les médias demain matin pour livrer ses impressions et Pierre Gauthier en profitera pour donner son bilan de mi-saison.

Un bilan sombre que la seule signature de Gorges ne suffira pas à égayer.