Le Canadien a annoncé, vendredi soir, après le match contre les Sénateurs au Centre Bell, qu'Olivier Latendresse allait disputer le match de samedi à Ottawa. Une première pour le frère aîné de Guillaume, qui en était à ses débuts dans l'uniforme tricolore.

Marc Tougas LA PRESSE CANADIENNE

Une autre bonne nouvelle attendait la famille Latendresse, samedi matin, quand on a annoncé que Guillaume, suffisamment remis de sa blessure à la hanche, allait jouer aussi. Pour la première fois dans les rangs professionnels, les deux frères allaient donc jouer au sein de la même équipe. Inutile de dire qu'ils étaient tous deux de bonne humeur, samedi midi, après la séance d'échauffement de l'équipe, tenue au Centre Bell avant que les joueurs ne se dirigent vers la Place Banque Scotia.

La télé et la radio ont saisi l'occasion pour effectuer des entrevues en duo avec les deux frères. Olivier et Guillaume avaient de la difficulté à retenir leur fou-rire.

Et pendant qu'Olivier était interrogé seul à la télé, Guillaume a tout fait pour tenter de déconcentrer son frère. Il a faufilé un bâton enrobé d'une quantité énorme de ruban gommé sous le nez de son frangin comme s'il s'agissait d'un micro.

«Il y a une bonne chimie entre nous. C'est comme ça dans toute la famille», a déclaré Guillaume.

Olivier et Guillaume s'attendaient à jouer devant plusieurs membres de leur famille, y compris leurs parents, samedi soir.

«Il va y avoir beaucoup de monde», a souligné Olivier.

«Ils espèrent qu'il (Olivier) va payer leurs billets», a lancé Guillaume, espiègle.

«Oublie ça, je n'ai pas assez d'argent», a rétorqué Olivier.

-----

Olivier Latendresse était heureux de disputer un premier match préparatoire avec le Canadien, et ainsi obtenir l'occasion de démontrer à la direction du CH qu'il mérite de jouer avec les Bulldogs de Hamilton dans la Ligue américaine, plutôt que de retourner dans la Ligue de la côte Est avec les Cyclones de Cincinnati.

«Mon but, c'est de jouer à Hamilton, a-t-il dit. Mais en attendant, je vais essayer de profiter le plus possible de cette chance d'évoluer avec le Canadien. Je veux savourer le rêve pendant qu'il dure.»

-----

Outre l'ajout de Guillaume Latendresse et Thomas Beauregard à la place de Steve Bégin et Matt D'Agostini, changements qui avaient été annoncés par le Canadien samedi en matinée, Guy Carbonneau a aligné la formation qu'il avait annoncée vendredi soir: Denis, Desjardins, Bouillon, Komisarek, Gorges, Anderson, Valentenko, Belle, Pacioretty, Lang, Lehoux, Sergei Kostitsyn, Olivier Latendresse, Chipchura, Dandenault, Russell, White et Glumac.

Les Sénateurs d'Ottawa, qui en étaient à leur dernier match préparatoire en sol nord-américain avant de s'envoler vers l'Europe dans le but d'amorcer la saison contre les Penguins de Pittsburgh, ont présenté une formation pas mal complète, samedi. Daniel Alfredsson, Alexandre Picard et Martin Gerber, qui n'ont pas joué à Montréal, vendredi, étaient en uniforme en vue de la rencontre de samedi à la Place Banque Scotia.

Parmi les joueurs rayés de la formation de Craig Hartsburg, il y avait Antoine Vermette, Alex Auld, Brad Isbister, Mike Fisher et Cristoph Schubert.

------

@Le défenseur du Canadien Mathieu Carle demeurait au repos, samedi, après avoir rencontré le médecin. Il sera examiné de nouveau dans une semaine.

Carle a subi une commotion cérébrale, mercredi, contre les Red Wings à Detroit.

-----

Comparé au tout nouvel écran géant du Centre Bell, celui de la Place Banque Scotia avait l'air petit, petit, petit...

-----

Si vous croyez que les hockeyeurs sont en vacances lorsqu'ils sont blessés, détrompez-vous. Chris Higgins, par exemple, s'est présenté au Centre Bell dès 7h30, samedi matin, afin de subir des traitements et d'effectuer des exercices de musculation en plus de faire du vélo stationnaire. Il n'a quitté qu'en début d'après-midi. Quand même pas mal, comme journée de travail... pour un joueur inactif.

«Il n'y a rien d'amusant à être blessé», a affirmé Higgins.