Une belle surprise attendait Guillaume Latendresse au premier jour du camp d'entraînement du Canadien. Le jeune attaquant de 21 ans s'est retrouvé à la gauche de Robert Lang et d'Alex Kovalev durant le premier des trois entraînements de la journée au Sportplexe de Pierrrefonds. On reverra le trio face aux Red Wings, mercredi, à Detroit.

François Lemenu LA PRESSE CANADIENNE

«C'est seulement une pratique mais ça te remet vite sur le piton, a lancé Latendresse dans son langage imagé. Je me souviens d'avoir joué avec de bons joueurs à mon premier camp à Montréal. Mais quand tu te retrouves avec Kovalev, c'est le 'top'. Je dois maintenant saisir ma chance», a-t-il ajouté.

Les trios de samedi ne sont pas coulés dans le ciment. Carbonneau va tenter plusieurs expériences durant les six premiers matchs préparatoires. Mais ce premier essai s'annonce certes intéressant pour le patineur de Sainte-Catherine.

«Notre ligne du centre n'a jamais misé sur trois joueurs aussi bons. Je vais être satisfait, peu importe qui est au centre», a fait valoir Latendresse en faisant allusion à Saku Koivu et Tomas Plekanec.

Beaucoup de travail

Au cours de l'été, Latendresse a amélioré son coup de patin et perdu quelques livres.

«Je veux prendre ma carrière en main. Je ne veux plus me promener du troisième au quatrième trio, a-t-il poursuivi. Je suis rendu à un nouveau stage dans ma carrière.»

Le préparateur physique du Canadien, Scott Livingston, a remarqué un changement chez Latendresse.

«Il est satisfait de ce que j'ai fait cet été. Mais je n'ai pas besoin de tape dans le dos pour le savoir, a-t-il dit. Je perçois moi-même la différence. Je n'ai pas l'impression de devoir me battre autant sur la glace. J'ai plus d'énergie, je me sens encore frais. En fait, j'aurais pu faire une autre pratique sans problème.»

Un joueur rapide!

C'est la première fois que Lang patinait avec Latendresse. Le nouvel attaquant du Tricolore a eu cette remarque pour le moins étonnante.

«Je ne le connais pas vraiment. Je l'ai rencontré la semaine dernière pour la première fois. Mais ce qu'il est rapide, a lâché Lang avec sincérité. Il m'apparaît être un très bon joueur.»

Kovalev dit apprécier les efforts de Latendresse.

«Il travaille plus fort. Il veut s'améliorer et devenir un meilleur joueur. J'espère qu'il va afficher plus de régularité tout en restant plus focalisé sur ce qu'il doit faire.»

Carbonneau est, lui aussi, agréablement surpris des progrès réalisés par Latendresse.

«C'est surprenant. Il est parti de loin, a noté l'entraîneur. Guillaume a réalisé qu'il devait améliorer certaines facettes de son jeu.

«Il a quand même marqué 16 buts deux saisons de suite même s'il a été limité à huit ou neuf minutes par match, a tenu à rappeler Carbo. Moi, j'ai toujours eu confiance en son talent.»