Le jeune défenseur Simon Després aura connu une année mémorable du début à la fin.

Mis à jour le 17 mai 2011
Mathias Brunet LA PRESSE

Dernier joueur retranché au camp des Penguins de Pittsburgh, alors qu'on s'attendait au préalable à ce qu'il participe à seulement un ou deux matchs préparatoires, il a ravalé sa déception et retrouvé son club junior à Saint John.

Un peu moins de huit mois plus tard, ce choix de première ronde des Penguins, 30e au total, en 2009, a amassé 41 points en 49 matchs (fiche de "25), permis aux puissants Sea Dogs de maintenir une extraordinaire fiche de 58-7-1-2 et vient de ravir la Coupe du Président en battant les Olympiques de Gatineau en finale de la LHJMQ.

Une conquête de la Coupe Memorial, ces prochaines semaines, constituerait le couronnement d'une saison de rêve.

Les Sea Dogs, favoris du tournoi, se frotteront au Ice de Kootenay, à l'Attack d'Owen Sound et à l'équipe hôtesse, Mississauga.

Saint John, c'est un club garni de jeunes vedettes, dont Després, Jonathan Huberdeau, joueur par excellence des séries de la LHJMQ avec 13 buts et 15 aides en 18 matchs, et probable choix parmi les cinq premiers au repêchage de la LNH, Zack Phillips, Tomas Jurco et Nathan Beaulieu, pressentis eux aussi à titre de choix de première ronde, sans compter le gardien Jacob De Serre, un choix de troisième ronde des Flyers de Philadelphie en 2008.

Jouer malgré la douleur

Mais les séries québécoises ont néanmoins laissé des traces et il faudra pour les Sea Dogs espérer que leurs adversaires soient eux aussi ralentis par les blessures. Després dit d'ailleurs n'avoir pu offrir son plein rendement ces dernières semaines.

«Je me suis blessé quelques fois pendant les séries éliminatoires et j'ai travaillé très fort pour aider l'équipe. C'est toujours douloureux et je jouerai blessé à la Coupe Memorial, tout comme environ le tiers du club.»

La série contre les Olympiques a été plus difficile que prévu et s'est soldée en six matchs.

«Ils nous ont fait travailler, concède Després. Cinq des six matchs se sont terminés par un seul but. Mais on a beaucoup de caractère et une belle chimie d'équipe, c'est notre grande force.»

L'équipe a vécu de beaux moments depuis leur victoire de dimanche en deuxième période de prolongation grâce à un but d'Alexandre Beauregard pour permettre à son club de l'emporter 3-2.

«On a pris l'avion le soir même et une centaine de partisans nous attendaient à l'aéroport, de dire Després, 6 pieds 4 pouces et 225 livres. En ce moment, on est accueillis chez le propriétaire de l'équipe pour un souper. Mais on ne fêtera pas fort parce qu'on se remet à l'entraînement dès le lendemain (aujourd'hui). On quitte mercredi pour la Coupe Memorial. Je ne connais pas encore nos adversaires, on va les étudier ces prochains jours, mais si on joue comme on en est capable, il n'y aura pas de problème.»

Després aura ensuite l'été pour panser ses plaies et se préparer pour un autre camp professionnel.

«Je vais m'entraîner fort tout l'été et si j'arrive préparé au camp, je crois que je serai prêt à faire le saut avec les Penguins.»