Dans une rencontre où ils ont comblé une avance de 1-0 mais n'ont pas réussi à protéger trois avances d'un but, les Voltigeurs de Drummondville se sont finalement inclinés 6-4 contre les Rockets de Kelowna, lundi, à leur deuxième match de la Coupe Memorial MasterCard.

Marc Tougas LA PRESSE CANADIENNE

Plusieurs des buts ont été marqués à la suite d'incidents ou de rebonds bizarres, et le filet vainqueur, réussi par Jamie Benn à 11:41, n'a pas fait exception. Marqué par deux joueurs, l'espoir des Stars de Dallas a dirigé un tir mou à ras la patinoire vers Marco Cousineau, qui a vu le disque glisser sous sa jambière gauche.

Benn, qui avait créé l'égalité un peu plus de deux minutes plus tôt, en était à son quatrième but du match.

Cody Almond a enfilé le but d'assurance avec une minute et demie à faire au match pour les champions de l'Ouest, qui ont maintenant une fiche de 2-0 et sont assurés de participer à la finale de dimanche, peu importe le résultat de leur rencontre de mardi contre les Spitfires de Windsor (0-2).

Les Voltigeurs (1-1), disputeront leur dernier match du tournoi rotation contre l'Océanic de Rimouski (1-1), mercredi. Une participation à la demi-finale pourrait alors être à l'enjeu, tout dépendant du résultat du match Windsor-Kelowna, mardi.

Yannick Riendeau a connu une soirée d'un but et trois aides pour les Voltigeurs, qui ont pris les devants 2-1 en première période, 3-2 en deuxième puis 4-3 au début de la troisième. Marc-Olivier Vachon, deux fois, et Marc-Antoine Desnoyers ont également trouvé le fond du filet.

Colin Bowman a été l'autre marqueur des Rockets. Colin Long, un choix des Coyotes de Phoenix l'été dernier, a enregistré trois aides. Tout comme Tyson Barrie, le fils du propriétaire du Lightning de Tampa Bay Len Barrie.

Dmitry Kulikov a connu une soirée difficile, échappant la rondelle sur la séquence qui a mené au premier but des Rockets, et chutant sur celle qui a mené au deuxième.

Marco Cousineau a bloqué 17 tirs devant le filet des champions québécois. Mark Guggenberger a effectué 18 arrêts au profit des représentants de l'Ouest.

Le match a été disputé devant 4225 spectateurs au Colisée de Rimouski.

Plus amorphe, mais...

Après un départ plus amorphe qu'à leur match précédent, les Voltigeurs ont repris de la vigueur avant la première pause pour transformer un déficit rapide de 0-1 en avance de 2-1.

Sur le premier but du match, celui de Benn, Kulikov a bêtement perdu le disque en zone neutre alors qu'il amorçait une poussée lors d'un jeu de puissance. Benn a filé seul et battu Cousineau à 4:02.

Les Voltigeurs ont profité d'un but chanceux à 14:27 pour égaler. Du coin de la patinoire, Riendeau a lancé vers Guggenberger d'un angle fermé. Le gardien des Rockets, en voulant botter le disque vers l'extérieur, l'a plutôt fait entrer dans le but.

C'est toutefois une séquence parfaite en avantage numérique qui a procuré les devants aux champions de la LHJMQ à 17:10. Après plusieurs passes vives et précises, Riendeau a effectué une passe latérale à travers l'enclave, où se trouvait Vachon de l'autre côté. Ce dernier n'a pas raté, malgré l'angle relativement restreint.

Les Voltigeurs ont marqué un autre but en deuxième, mais après en avoir accordé un en début d'engagement, puis un autre peu de temps avant la deuxième pause.

Benn a profité de la chute de Kulikov devant lui pour alimenter Bowman de l'autre côté de l'enclave, et c'était 2-2 à 9:09. Les Voltigeurs n'ont pris que 38 secondes pour répliquer, quand Riendeau a rejoint Desnoyers à la ligne bleue. Ce dernier a dégainé faiblement, mais rapidement, ce qui lui a permis de faire mouche pendant que Guggenberger se déplaçait latéralement.

Benn a toutefois récidivé à 18:47, complétant un jeu à trois amorcé par Tyler Myers, le Zdeno Chara des Rockets. C'était 3-3 après deux périodes.

Vachon a donné les devants aux Voltigeurs à 7:23 de la troisième, en avantage numérique, quand son tir a dévié à l'embouchure du filet sur un patin d'un défenseur adverse. Profitant à son tour d'un jeu de puissance, Kelowna a égalé à 9:26, alors que Benn a été brièvement laissé seul dans l'enclave.

Benn n'avait pas fini. Il a fait 5-4 à 11:41, profitant alors de la faiblesse de Cousineau pour lancer les Rockets en avant pour seulement la deuxième fois du match. Almond a ensuite donné un coussin de deux buts aux Rockets à 18:29.