Source ID:; App Source:

Nathan Horton sera en uniforme

Nathan Horton (à droite) s'est blessé à l'épaule... (Photo : John Gress, archives Reuters)

Agrandir

Nathan Horton (à droite) s'est blessé à l'épaule gauche en première période de prolongation lors du premier match de la série finale de la Coupe Stanley.

Photo : John Gress, archives Reuters

(Chicago) Ce n'est pas une petite blessure à l'épaule gauche qui va empêcher Nathan Horton de prendre part à un match de grande finale.

L'attaquant des Bruins a confirmé sa présence en vue du match de ce soir à Chicago, le deuxième de cette finale entre les Blackhawks et la formation de Boston, qui sera présenté au United Center.

«C'est les séries, je vais être là», a dit Horton ce matin, dans le vestiaire des visiteurs. Horton, rappelons-le, n'avait pu conclure la première rencontre de la finale en raison de cette blessure.

Les Bruins vont tenter d'égaliser la série, eux qui ont un retard de 0-1.

«Il ne faut pas vraiment faire de grands changements, a dit l'entraîneur Claude Julien. C'est surtout qu'il faut faire attention aux petits détails, faire attention à nos changements de trios. Des petites choses comme ça.»

Un match important, le deuxième de la finale? Oui, selon les chiffres de la LNH, qui disent que le gagnant du deuxième match en finale a fini par remporter la Coupe Stanley 55 fois sur une possibilité de 73, pour un taux de réussite de 75,3 %.

«On a bien vu que les Hawks ont une équipe très rapide, a ajouté Claude Julien. Il va falloir s'ajuster, mais encore une fois, je crois que ce n'est rien de majeur.»

Reste à voir de quoi auront l'air les joueurs des deux clubs, qui ont dû disputer l'équivalent de deux matchs en un seul (ou presque) lors du premier soir, mercredi.

«Je m'attends à ce qu'ils jouent mieux, et ce ne sera pas facile, a expliqué Jonathan Toews, le capitaine des Blackhawks. J'ai remarqué qu'on était un peu lents parfois lors du premier match, on leur a donné des occasions de marquer en échec-avant. On peut s'attendre à un peu la même chose de leur part pour le match de ce soir.»

Par ailleurs, Jonathan Toews a remporté vendredi soir le trophée Selke, remis annuellement au meilleur attaquant à caractère défensif.

«C'est un honneur, a-t-il déclaré. En plus, le fait d'être en nomination avec des joueurs comme Patrice Bergeron et Pavel Datsyuk, deux gars que je respecte beaucoup... c'est encore mieux.»

Son entraîneur Joel Quenneville ne semblait pas trop s'étonner de cette nouvelle.

«Jonathan a connu une solide saison... Il doit toujours jouer contre le meilleur trio adverse, contre les meilleurs défenseurs adverses aussi. C'est un honneur qui est mérité pour lui.»

Le deuxième match de la finale sera présenté ce soir à 20 h.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer