Simon Gagné du Lightning s'est entraîné avec ses coéquipiers pour la première fois depuis sa blessure au cou subie le mois dernier, a rapporté mardi le St. Petersburg Times, sur son site Internet.

Publié le 16 nov. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

L'ailier gauche de Sainte-Foy s'entraînait avec les siens pour la première fois depuis qu'il s'est blessé le 21 octobre, contre les Islanders.

«C'est très encourageant, a dit l'entraîneur-chef Guy Boucher. Il semblait en bonne forme et il était rapide, alors on peut dire que les choses vont mieux pour lui. C'est motivant pour toute l'équipe.»

Gagné n'accompagne toutefois pas le club pour un séjour de trois matches à l'étranger commençant mercredi, à Long Island, et il n'y a pas d'échéancier pour son retour au jeu.

«On veut s'assurer que tout est rétabli à 100 pour cent, a dit Gagné, qui avait patiné seul trois fois auparavant. Ça va de mieux en mieux, mais il y a encore du chemin à faire. C'est un peu différent de patiner avec les gars autour. C'était une bonne chose à faire pour voir comment je me sentais dans ce contexte-là.»

Gagné et le Lightning ont toujours maintenu que la blessure n'est pas une commotion cérébrale, bien que l'athlète a dû composer avec des problèmes de vision. Après plusieurs tests, la blessure a été définie comme de l'inflammation aux muscles et à des nerfs du cou, qui ont réduit l'apport sanguin au cerveau. Cela se manifestait par de la vision embrouillée lorsqu'il bougeait rapidement la tête d'un bord et de l'autre. C'est pourquoi il devenait important pour lui de s'entraîner avec la rondelle allant d'un coéquipier à un autre.

Gagné n'a pas joué depuis qu'il a été plaqué contre la bande par Michael Grabner des Islanders, le 21 octobre. Il dit que le coup a eu un effet cumulatif, car il ne se sentait pas à son mieux depuis le 25 septembre, alors qu'il avait subi une dure mise en échec de Mark Giordano des Flames, en match préparatoire. Le Québécois était demeuré dans ce match et avait marqué, avant de voir le Lightning perdre 5-4 en fusillade.