(Edmonton) Les discussions étaient nombreuses durant le déjeuner des membres des Panthers de la Floride après une écrasante défaite de 8-1 face aux Oilers d’Edmonton dans le quatrième match de la finale de la Coupe Stanley.

Malgré le résultat final décevant alors qu’ils avaient une première occasion de remporter les grands honneurs, les joueurs des Panthers ont rappelé qu’ils menaient toujours la série 3-1 et qu’ils auront maintenant une occasion de soulever la Coupe Stanley devant leurs partisans.

« C’est à nous de bien gérer les défaites, a dit le capitaine Aleksander Barkov. Ça ne compte que pour une victoire pour eux. Le résultat importe peu, que ce soit 2-1 ou 8-1. Bien sûr que nous voulons nous racheter. »

Nous devons tourner la page et nous concentrer sur le prochain match.

Aleksander Barkov, capitaine des Panthers de la Floride

Ce prochain match aura lieu mardi soir à Sunrise. Les Panthers espèrent gagner la Coupe Stanley pour une première fois dans leur histoire, à leur 30e saison.

Pour y arriver, ils devront faire certains ajustements après que Sergei Bobrovsky eut été chassé de son filet. Le Russe a accordé cinq buts sur 16 tirs, alors que les Oilers ont dominé toutes les facettes du jeu. Ils ont marqué en infériorité numérique, à cinq contre trois et six autres fois à forces égales.

PHOTO JEFF MCINTOSH, LA PRESSE CANADIENNE

Sergei Bobrovsky a accordé cinq buts avant d’être retiré du match.

« Nous avons accordé huit buts et aucun n’est la faute de notre gardien, a insisté Matthew Tkachuk. Nous devons en tirer des leçons. »

Barkov croit que les Panthers ont appris à quel point les Oilers sont bons quand ils sont au sommet de leur art.

« Le thème du match d’hier [samedi] est le fait qu’ils nous ont fait mal en entrée de zone, a dit l’entraîneur-chef Paul Maurice avant le vol de retour vers la Floride. Nous n’avons pas bien géré les un-contre-un et notre couverture a été inefficace. Mais ils ont bien joué. Ils étaient rapides. Nous devons faire mieux. »

Les Oilers s’attendent justement à voir les Panthers montrer un visage différent lors du cinquième match.

« Ils seront bien mieux préparés », a dit l’entraîneur-chef des Oilers, Kris Knoblauch, qui a ajouté que l’arrivée des proches des membres des Panthers en Alberta pour le quatrième match avait peut-être été une distraction.

« Ils vont vouloir rebondir, a-t-il ajouté. Ils seront meilleurs. Ce que ça veut dire exactement, je ne le sais pas. Je pense que nous comprenons quelle est leur identité, mais ce n’est pas quelque chose que nous contrôlons. »

Les Panthers devront contrôler leurs émotions. Maurice a reconnu après le quatrième match que l’excitation d’être à une victoire du championnat avait peut-être affecté négativement son équipe.

Barkov n’a pas voulu se servir de cette excuse.

La coupe sera dans l’aréna à un moment ou à un autre. Nous devons être prêts pour ça.

Aleksander Barkov, capitaine des Panthers de la Floride

Elle le sera à nouveau mardi soir, quand les Panthers voudront retrouver la même qualité de jeu qui leur a permis de remporter les trois premières parties de la série.

« Nous sommes dans une position incroyable présentement, a rappelé Tkachuk. Nous devons réussir à bien exécuter notre plan de match lors du cinquième match et nous espérons que cela nous permettra de gagner à domicile. »

Lisez « Corey Perry espère être de retour du bon côté »