(Edmonton) Des milliers de billets sont toujours disponibles pour le Championnat mondial de hockey junior et un professeur d’Edmonton attribue cette situation autant à l’étrange moment pour présenter le tournoi qu’au scandale entourant Hockey Canada et sa gestion des cas d’inconduite sexuelle au fil des ans.

Publié le 8 août
Fakiha Baig La Presse Canadienne

Le professeur Dan Mason, qui enseigne à la faculté de kinésiologie, de sport et de récréation de l’Université d’Alberta, a rappelé qu’habituellement, les amateurs de hockey canadiens sont prêts à acheter des lots de billets qui incluent des matchs n’impliquant pas l’équipe canadienne.

« Par exemple, un match entre la Lettonie et la Slovaquie sera présenté à guichets fermés puisque pour obtenir des billets pour les matchs du Canada, vous devez vous procurer un forfait qui inclut d’autres matchs », a-t-il mentionné vendredi.

« Le fait qu’il reste des billets pour des matchs de l’équipe canadienne démontre à quel point la demande est plus faible que d’habitude pour cet évènement. »

Le tournoi se mettra en branle mardi et la finale sera présentée le 20 août. Tous les matchs seront disputés au Rogers Place d’Edmonton.

L’édition 2022 du championnat à Edmonton et Red Deer a été annulée le 29 décembre dernier après seulement quatre jours, en raison d’une hausse des cas de COVID-19 chez les joueurs et dirigeants.

Le tournoi à 10 équipes sera présenté malgré l’absence de la Russie, bannie par la Fédération internationale de hockey sur glace en raison de l’invasion de l’Ukraine.

Environ 1500 billets étaient toujours disponibles pour le premier match, mardi, entre la République tchèque et la Slovaquie. Il restait également environ 1300 billets à vendre pour le match de mercredi entre le Canada et la Lettonie. Tous les billets pour la finale n’ont toujours pas été vendus non plus.

Mason a rappelé qu’il est inhabituel que le tournoi soit présenté au cœur de l’été. Il est présenté traditionnellement durant la période des Fêtes.

« Au cours des 30 dernières années, cet évènement est devenu une tradition pour les amateurs durant le temps des Fêtes, a-t-il noté. Je le regarde avec ma famille durant le congé de Noël.

« Cette fois-ci, peut-être que des gens avaient déjà d’autres plans, comme aller au chalet, faire de la randonnée en montagne, des projets d’été. Je ne pense pas qu’ils vont abandonner ces plans pour regarder du hockey. »

Beaucoup de gens attendent peut-être aussi qu’un ancien juge de la Cour suprême du Canada commence son enquête sur le fonctionnement de Hockey Canada, alors que plusieurs politiciens ont réclamé un changement au sein du leadership de l’organisation.

Cette enquête a été lancée après que Hockey Canada eut réglé hors cour une tentative de poursuite selon laquelle un groupe de joueurs d’Équipe Canada junior aurait agressé sexuellement une femme après un gala en 2018.

« Il y a peut-être des gens qui sont hésitants à aller aux matchs à cause de ça », a noté Mason.

La présidente et directrice générale d’Explore Edmonton, responsable de la promotion touristique de la capitale de l’Alberta, a mentionné dans un courriel que son organisation avait mis sur pause sa promotion de l’évènement en réaction aux allégations.

« En tant que ville hôtesse de l’évènement, nous continuons à discuter avec Hockey Canada au sujet de leurs plans pour faire les changements nécessaires », a dit Traci Bednard.

Mason a ajouté que l’inflation et la baisse des revenus disponibles pouvaient être d’autres facteurs qui jouent contre le tournoi.

« Le Canada devra peut-être plus se concentrer sur l’aspect du tournoi concernant le développement des joueurs que sur le côté monétaire d’un tournoi présenté durant l’été », a-t-il conclu.