(Pittsburgh) Le directeur général des Penguins Ron Hextall a déclaré qu’il veut trouver une manière de s’assurer qu’Evgeni Malkin et Kristopher Letang terminent leur carrière avec le club de Pittsburgh.

Publié le 23 mai
Will Graves Associated Press

« Dans un monde idéal, il (Malkin) annonce sa retraite avec les Penguins, a dit Hextall lundi. Et c’est la même chose pour » Tanger’ (Letang). »

Dans un monde idéal, bien sûr.

La LNH, avec son plafond salarial, est loin d’être aussi favorable.

C’est peut-être la raison pour laquelle, lorsqu’on a demandé à Hextall ce qui manquait au groupe pour qu’il laisse filer une avance de 3-1 avant d’être éliminé par les Rangers de New York au premier tour, il a dit à la blague « qu’un peu d’espace sous le plafond serait merveilleux ».

Mais ça n’arrivera pas.

Les Penguins ont toujours dépensé jusqu’à la limite du plafond depuis que Malkin, Letang et le capitaine Sidney Crosby se sont amenés à Pittsburgh. Cette approche, de vouloir « gagner à tout prix », sera vraisemblablement la même depuis que Ron Burkle et l’ex-joueur étoile Mario Lemieux ont vendu l’équipe au’Fenway Sports Group » (FSG) l’automne dernier.

La question, cependant, consiste à déterminer combien les Penguins sont prêts à allonger afin de conserver les services de deux de leurs piliers âgés de 35 ans qui ne sont plus qu’à deux mois de pouvoir tester le marché des joueurs autonomes pour la première fois de leur carrière.

Letang ne semble pas avoir ralenti. Le défenseur vient d’établir un sommet personnel avec une récolte de 68 points, tout en étant très responsable dans son territoire. Son temps de jeu moyen est de 25 : 47, et il a déclaré la semaine dernière qu’il aimerait encore pouvoir jouer pendant au moins cinq ans.

Letang vient également d’écouler un contrat qui le rémunérait annuellement 7,25 millions us. Compte tenu de sa condition physique exemplaire et de sa production offensive, il serait raisonnable de voir son salaire grimper encore un peu – même si le patineur de Sainte-Julie a dit la semaine dernière qu’il aimerait pouvoir demeurer à Pittsburgh.

Hextall a rappelé qu’il ne discuterait pas sur la place publique avec les agents de Malkin et Letang, mais a laissé entendre que leur âge ne le préoccupait pas.

« Ce sont de très grands athlètes, a-t-il évoqué. Ils sont ici depuis très longtemps. Et ils performent à un niveau très élevé en ce moment. Nous aimerions bien pouvoir les revoir ici en septembre. »

Ainsi, six mois après l’arrivée de FSG dans le portrait, il semble qu’il n’y aura pas de changement drastique chez les Penguins, même dans leurs bureaux. Hextall, qui a succédé à Jim Rutherford à la suite de sa démission soudaine en février 2021, semble donc être l’homme de confiance de l’équipe – du moins pour les premières années de la fin du règne de Crosby à Pittsburgh.

« Tout va bien, a assuré Hextall. Ils (Fenway Sports Group) veulent absolument gagner… Nous analysons présentement la possibilité d’ajouter du personnel et des choses du genre. Nous sommes sur la même longueur d’onde. »