(Helsinki) Le Québécois Pierre-Luc Dubois a marqué deux buts et le Canada est demeuré invaincu au Championnat du monde de hockey, lundi, après avoir défait la Slovaquie 5-1.

Mis à jour le 16 mai
La Presse Canadienne

Dubois a inscrit le but victorieux avec 3 : 49 à écouler à la période médiane, et il a doublé la mise moins de 12 minutes plus tard.

Le joueur de centre des Jets de Winnipeg a marqué quatre buts et récolté une mention d’aide jusqu’ici pour le Canada, le champion en titre du tournoi qui domine le groupe A avec neuf points de classement en vertu de ses trois victoires en temps réglementaire.

Adam Lowry et Morgan Geekie se sont signalés avec un but et une mention d’assistance chacun, et Cole Sillinger a complété la marque pour les représentants de l’unifolié.

Le joueur du Canadien de Montréal Josh Anderson a ajouté deux passes à sa fiche.

Samuel Takac fut le seul à riposter pour la Slovaquie (1-2, trois points), médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Pékin l’hiver dernier.

« C’est l’équipe qui nous a offert la plus forte opposition à date, ça se voyait dans la façon dont les Slovaques nous ont livré bataille, surtout en première période, a déclaré l’entraîneur-chef d’Équipe Canada, Claude Julien. Ils étaient dynamiques et ont généré beaucoup de bonnes occasions de marquer, mais on a su se serrer les coudes et en faire autant. »

Logan Thompson a repoussé 34 tirs devant la cage du Canada, tandis que son vis-à-vis Adam Huska a effectué 39 arrêts.

Les Canadiens disposeront maintenant de deux journées de congé, avant de reprendre le collier contre le Kazakhstan jeudi.

Dans l’autre match au calendrier du groupe A, l’Allemagne a vaincu la France par la marque de 3-2. Leonhard Pfoderl a marqué le filet décisif tôt en troisième période.

Dans la défaite, Alexandre Texier, qui a récolté 11 buts en 36 parties avec les Blue Jackets de Columbus en 2021-2022, a fait vibrer les cordages en première période.

Dans le groupe B, au lendemain de leur courte victoire de 3-2, en prolongation, face à l’Autriche, les États-Unis ont subi une première défaite, s’inclinant 4-1 contre la Finlande.

Après un filet de Mikael Granlund vers la fin de la première période, les Finlandais ont inscrit trois buts en un peu plus de six minutes au deuxième vingt, ceux de Valtteri Filppula, Sakari Manninen et de Mikko Lehtonen.

Alex Galchenyuk, avec un peu moins de deux minutes au temps réglementaire, a réussi le seul but des États-Unis, qui ont obtenu 16 de leurs 30 tirs lors de la seule troisième période.

Dans l’autre rencontre du groupe B, la Lettonie a défait la Norvège 3-2.