Comptant un seul gain depuis huit matchs, le Canadien de Montréal aura une lourde commande à Denver, samedi, l’Avalanche étant une puissance de l’Association Ouest de la Ligue nationale de hockey

Publié le 22 janvier
La Presse Canadienne

Depuis qu’il a repris ses activités en s’inclinant à Boston, le 12 janvier, le Tricolore a gagné une seule fois en cinq rencontres, 5-3 à Dallas, mardi.

À l’opposé, l’Avalanche en est à cinq gains de suite. En 2022, la formation du Colorado a perdu un seul match sur 11 et ce en prolongation, à Nashville.

Cayden Primeau sera devant le filet du Tricolore, après deux matchs où Samuel Montembeault a dû affronter 104 tirs, au total.

PHOTO LM OTERO, ASSOCIATED PRESS

Samuel Montembeault

L’Avalanche vient de compléter un séjour dans la région de Los Angeles, l’emportant 2-0 et 4-1 contre les Ducks d’Anaheim et les Kings.

Primeau a bien hâte de revenir dans le feu de l’action.

« Ça va être une bataille stimulante, a-t-il dit. Vous avez des rapports au sujet de l’autre club mais en même temps, vous ne voulez pas juste brasser des choses dans votre tête. Vous voulez sauter sur la glace et jouer. »

Primeau était d’office lundi en Arizona, où le Canadien a perdu 5-2. Il a flanché quatre fois en 16 tirs, avant de céder sa place à Montembeault.

L’Avalanche possède la meilleure fiche dans l’Ouest (27-8-3).

Au match des étoiles, le mois prochain, le Colorado sera représenté par Nazem Kadri, Nathan MacKinnon, Cale Makar et l’entraîneur-chef Jared Bednar. Kadri participera aussi au concours d’habiletés.

Cinquième pointeur de la ligue, Kadri mène les siens avec 49 points, dont 35 aides.

MacKinnon a récolté trois filets et sept points depuis quatre matchs.

Deuxième pointeur de l’équipe, Mikko Rantanen a marqué cinq buts à ses cinq derniers matchs.