L’année 2022 ne fait que commencer, mais voilà qu’elle amène déjà de belles histoires sportives. Grâce à une spectatrice, un membre du personnel des Canucks de Vancouver a su qu’il était atteint d’un mélanome malin.

Publié le 1er janvier
Katherine Harvey-Pinard
Katherine Harvey-Pinard La Presse

La formation canadienne a publié une lettre qui est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux, samedi après-midi. Écrite par l’assistant au gérant de l’équipement Brian « Red » Hamilton, ladite lettre s’adressait à une spectatrice qui a « changé sa vie ».

« J’essaie de trouver une personne très spéciale et j’ai besoin de l’aide de la communauté hockey pour la trouver, pouvait-on y lire. À cette femme que j’essaie de trouver, tu as changé ma vie et maintenant je veux te dire un énorme merci. »

« Le problème, c’est que je ne sais pas qui tu es ou d’où tu viens, a-t-il poursuivi. Ce que je sais, c’est que tu étais assise derrière le banc des Canucks la soirée où le Kraken de Seattle jouait le tout premier match à domicile de son histoire. Ce soir-là, le 23 octobre, et le message que tu m’as montré sur ton cellulaire restera à tout jamais marqué dans ma mémoire et a changé ma vie et celle de ma famille. »

Ce message lui faisait mention d’un grain de beauté sur son cou qui, selon la spectatrice, était un mélanome malin. Et ses instincts se sont avérés bons, fait savoir M. Hamilton. « Grâce à ta persistance et le travail rapide de nos docteurs, c’est maintenant disparu », dit-il.

Dans sa lettre, l’assistant au gérant de l’équipement insiste sur le fait que cette histoire « n’est pas à propos de [lui] », mais bien « à propos d’une personne incroyable qui a pris le temps de remarquer quelque chose d’inquiétant et de trouver une manière pour me le dire pendant le chaos d’un match de hockey ».

« Nous sommes à la recherche de cette personne incroyable et nous avons besoin de vous pour partager ça avec vos amis et votre famille, pour nous aider à trouver une vraie héroïne, pour que je puisse lui exprimer ma sincère gratitude », pouvait-on lire dans la lettre mise en ligne vers 12 h 50.

Spectatrice retrouvée

Dans un message publié aux alentours de 15 h, les Canucks ont indiqué que la spectatrice en question avait été retrouvée. twitter

Dans un autre tweet, une dame a fait savoir que la femme avait été trouvée via un groupe Facebook dédié au Kraken de Seattle. C’est la mère de la spectatrice qui s’est manifestée.

« Oh mon dieu ! C’était ma fille ! a-t-elle écrit. Elle vient d’être acceptée dans plusieurs écoles de médecine. Nous avons des billets de saison derrière le banc de l’équipe adverse et elle a remarqué le grain de beauté sur son cou alors elle a écrit un message sur son cellulaire, puis l’a mis sur la vitre pour attirer son attention. »

« Il a regardé rapidement et a acquiescé, a-t-elle relaté. Nous n’y avons pas repensé depuis. C’est absolument incroyable ! Elle sera au match ce soir. Je suis tellement heureuse d’apprendre cette nouvelle ! »