(Sunrise) Sergei Bobrovsky a fait 29 arrêts et les Panthers de la Floride ont porté leur fiche à 7-0-0 en battant les Bruins de Boston 4-1, mercredi.

Paul Gereffi Associated Press

La Floride est devenue la 11e organisation à afficher un tel rendement, dans l’histoire de la Ligue nationale.

Montréal, Québec, Toronto, Edmonton, Buffalo, Nashville, le New Jersey, Pittsburgh, San Jose et Washington ont jadis montré un tel dossier.

Eetu Luostarinen a brisé l’égalité de 1-1 au deuxième vingt.

Anthony Duclair (son cinquième but de la saison) et Mason Marchment ont aussi déjoué Linus Ullmark, puis Owen Tippett a complété dans un filet désert.

Sam Reinhart et Gustav Forsling ont fourni deux passes chacun.

Le prochain match des Panthers aura lieu vendredi, à Detroit.

Charlie Coyle a inscrit le filet des Bruins et Ullmark a fait 23 arrêts.

C’était un match significatif pour les gérants d’équipement, avec une 2000e rencontre pour Keith Robinson (Bruins) et un 1500e match pour Teddy Richards (Panthers).

L’entraîneur-chef des Panthers de la Floride, Joel Quenneville, ne s’est pas adressé aux médias après la victoire de son équipe. Un rapport d’enquête concernant l’agression sexuelle du joueur Kyle Beach par l’ancien entraîneur des Blackhawks de Chicago Brad Aldrich a dévoilé que M. Quenneville faisait partie des personnes qui étaient au courant des gestes reprochés, mais qui n’ont pas agi. Le directeur général, Bill Zito, a spécifié qu’aucun commentaire ne serait fait avant la rencontre de M. Quenneville avec le commissaire, jeudi après-midi.