(Fort Lauderdale) Aleksander Barkov n’était qu’un adolescent lorsqu’il est arrivé en Floride, en provenance de la Finlande, pour entamer sa carrière dans la LNH en 2013, et après avoir passé quelques semaines sous le chaud soleil et les palmiers il en est rapidement venu à une conclusion.

Associated Press

« Je pourrais vivre ici », s’est dit Barkov.

Et il n’a plus jamais quitté son paradis. Et les Panthers se sont assurés qu’il y reste encore un bon bout de temps.

Barkov a accepté une prolongation de contrat de huit ans qui serait d’une valeur 80 millions de dollars US des Panthers, vendredi.

« Quand je suis arrivé ici il y a un an… l’un des principaux défis que nous devions relever était de créer un environnement, une culture et une organisation qui stimuleraient’Sasha’ », a confié le directeur général des Panthers Bill Zito.

Mission accomplie.

« Le tout pour le tout », pouvait-on lire sur une affiche installée près de Barkov lors de la conférence de presse officialisant sa mise sous contrat.

« Je suis très heureux de demeurer ici pour longtemps, a noté le Finlandais. Le véritable travail commence maintenant. »

Barkov, le capitaine des Panthers, entame sa neuvième saison avec l’équipe. Seul Jonathan Huberdeau, qui en est à sa 10e, compte plus d’ancienneté que lui.

« ’Sasha’a démontré depuis huit ans dans le sud de la Floride son leadership, son caractère, son talent de fabricant de jeux, et il est devenu l’un des joueurs les plus complets (de la LNH) », a évoqué Zito.

Barkov, qui est âgé de 26 ans, a inscrit 181 buts avec les Panthers, à sept seulement du record de concession qui appartient à Olli Jokinen. De plus, il est devancé uniquement par Huberdeau chez les Panthers aux chapitres des mentions d’aide (330-284) et des points (498-465) en carrière.

Il s’agirait du contrat le plus lucratif de l’histoire des Panthers, surpassant celui de sept saisons et 70 millions US octroyés au gardien Sergei Bobrovsky en 2019. Barkov deviendrait ainsi le 12e joueur actif dans la LNH à ratifier un contrat dont la valeur totale est d’au moins 80 millions US.

Ça signifie aussi que le noyau de joueurs des Panthers demeurera intact pour quelques saisons. Les attaquants Frank Vatrano, Noel Acciari et Ryan Lomberg pourraient devenir joueurs autonomes l’été prochain, et la prolongation de contrat de Huberdeau pourrait survenir dans un an — mais, pour l’essentiel, les Panthers connaissent leurs piliers pour encore quelques années.

Avec Tim Reynolds, Associated Press