(TORONTO) Ceux qui étaient présents au Scotiabank Arena n’oublieront jamais le mélange de silence et de panique qui a envahi l’amphithéâtre le 20 mai dernier, quand John Tavares a reçu le genou de Corey Perry en pleine tête.

Guillaume Lefrançois
Guillaume Lefrançois La Presse

Quatre mois après l’incident survenu dans le premier match de la série Canadien-Maple Leafs, Tavares effectuera son retour au jeu. L’attaquant sera de la formation des Leafs pour leur tout premier match préparatoire, justement contre le Tricolore.

J’ai hâte. C’est peut-être un peu plus important pour moi que les matchs préparatoires des saisons précédentes, a noté le capitaine des Torontois, en point de presse samedi matin. Je vais essayer de transformer mon énergie nerveuse en enthousiasme. Ce sera également bien de revoir nos partisans.

John Tavares

Tavares dit n’avoir aucun souvenir de l’incident. Après avoir été plaqué par le défenseur du CH Ben Chiarot, le numéro 91 avait chuté et sa tête avait été percutée par le genou de Perry.

PHOTO FRANK GUNN, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

John Tavares a été évacué sur civière après avoir reçu un violent coup de genou — accidentel — de Corey Perry.

Il n’a pas de souvenir, mais n’a pas non revu de reprise de la séquence.

« C’était un jeu tellement bizarre de la façon dont on me l’a décrit, a expliqué Tavares. Je me souviens seulement d’avoir tenté d’éviter Chiarot. C’est hors de mon contrôle. Je ne sais pas ce que j’aurais pu faire différemment. Je dois continuer à avoir confiance, et espérer rester en santé. Je dois apprécier le hockey, car ça m’a apporté tellement de bonheur dans ma vie. Je joue depuis que j’ai 3 ans. »

Tavares a mentionné que Perry et Chiarot l’ont contacté dans les jours qui ont suivi l’incident — Perry le soir-même — et comme il l’avait dit le printemps dernier, il ne croit pas que l’un ou l’autre n’a tenté de le blesser. Tavares et Perry se connaissaient précédemment pour avoir joué au sein d’Équipe Canada ensemble, notamment aux Jeux de Sotchi en 2014 et à la Coupe du monde en 2016.

Les deux messages étaient bien réfléchis. Je ne crois pas qu’ils avaient l’intention de me blesser. Le hockey des séries est intense. Connaissant Corey [Perry], et de ce qu’on m’a dit de [Ben] Chiarot, je ne pense pas que ce soit son genre de chercher à blesser un rival.

John Tavares

Ce n’est pas un hasard que Tavares soit en uniforme dès le premier match préparatoire de son équipe. « Je voulais l’utiliser dans le premier match spécifiquement pour cette raison, pour qu’il puisse rejouer rapidement, a révélé l’entraîneur-chef des Leafs, Sheldon Keefe. Même si on avait disputé un match intraéquipe, personne ne va frapper John Tavares dans nos matchs intraéquipe. »

Tavares sera la tête d’affiche des Leafs, puisqu’Auston Matthews, Mitch Marner et Morgan Rielly ne seront pas en uniforme pour ce duel. Il sera pour l’occasion entouré de deux paris intrigants des Leafs cet automne : Michael Bunting et Josh Ho-Sang.

Bunting s’est amené à Toronto à titre de joueur autonome. Choix de 4e tour des Coyotes en 2014, il ne comptait que cinq matchs d’expérience dans la LNH avant la campagne 2021. La saison dernière, il a finalement disputé 21 matchs en Arizona, inscrivant 10 buts et 3 passes.

Ho-Sang est un ancien choix de premier tour déchu des Islanders de New York, un joueur talentueux, mais qui a été impliqué dans de nombreuses controverses. Il n’a pas joué dans la LNH depuis 2018-2019 et a passé la dernière saison en Suède.

Keefe n’a pas clairement dévoilé son plan pour ses gardiens, mais Michael Hutchinson et Ian Scott devraient théoriquement se partager la tâche.

La formation probable des Leafs

Bunting-Tavares-Ho-Sang
Mikheyev-Kerfoot-Nylander
Robertson-Amadio-Spezza
Clune-Der Arguchintsev-Gabriel

Muzzin-Liljegren
Sandin-Brodie
Kral-Hollowell

Hutchinson
Scott