(Las Vegas) Le temps d’un soir, les joueurs du Canadien ont compris pourquoi les Golden Knights de Vegas avaient récolté 23 points de plus qu’eux au classement de la saison.

Richard Labbé
Richard Labbé La Presse

Ça, c’était lundi, un match largement dominé par les Chevaliers, au compte de 4-1. La bonne nouvelle pour le Canadien, c’est que l’occasion de se reprendre va venir bien assez vite, c’est-à-dire mercredi soir (21 h), lors du deuxième match de cette série.

« On ne les a pas affrontés une seule fois lors de la saison, mais honnêtement, ça ne fait aucune différence, a estimé l’attaquant Eric Staal. La plupart des équipes dans cette ligue ont un style de jeu similaire, et on sait à quoi s’attendre. Nous allons nous ajuster et nous serons meilleurs dans le deuxième match. »

Il le faudra, car si ce n’est pas le cas, le Canadien va rentrer à Montréal avec un retard de 0-2 dans cette série, ce qui n’est jamais idéal. Mais face à l’une des deux meilleures équipes de la saison dans la LNH, ce serait encore moins idéal, si cela est possible.

Il faudra aussi que certains joueurs se mettent en mode séries et commencent à se faire remarquer plus souvent, pour les bonnes raisons. À ce chapitre, le trio de Jesperi Kotkaniemi est éteint en entier, et cela n’est certes pas une bonne nouvelle.

Ainsi, l’ailier Josh Anderson n’a qu’un seul but à sa fiche depuis le début des séries, et il remonte au 20 mai, soir du premier match contre Toronto. Ce but est le seul point d’Anderson en 12 matchs. Paul Byron a deux points en séries, récoltés au premier tour.

PHOTO STEPHEN R. SYLVANIE, USA TODAY SPORTS

Josh Anderson (17) mis en échec par Max Pacioretty (67)

Kotkaniemi, lui, a bel et bien récolté quatre buts depuis le début des éliminatoires, mais il n’a aucun point à ses quatre derniers matchs et il affiche un différentiel de - 4 à ses trois derniers. On peut d’ailleurs présumer que ce sont ses carences en zone défensive qui ont probablement poussé Dominique Ducharme à le laisser au bout du banc lors de la troisième période lundi soir.

L’entraîneur-chef du Canadien a admis que ce trio devra répondre présent dans un avenir rapproché.

« Il s’agit d’un trio qui est capable de nous apporter beaucoup d’énergie, a expliqué Ducharme. Il y a un aspect de robustesse à leur jeu aussi. Mais dans l’ensemble, ils vont devoir afficher une plus grande constance. »

Jeff Petry ?

Le Canadien recevra peut-être un petit coup de pouce bientôt en ce qui a trait aux blessés du club, qui prennent tous du mieux. C’est entre autres le cas du défenseur Jeff Petry, blessé à la main droite lors de la série précédente, contre les Jets de Winnipeg.

Dans son cas, une décision pourrait être prise lors de l’échauffement d’avant-match mercredi soir.

Petry a d’ailleurs patiné avec un groupe de réservistes à Vegas dans la journée de mardi.

« Il est l’un des bons défenseurs de la Ligue nationale, a tenu à dire Ducharme à son sujet. C’est un joueur qui est important pour nous, sans aucun doute. »

PHOTO STEPHEN R. SYLVANIE, USA TODAY SPORTS

Alors voilà, ça commence à faire bien des obstacles sur le chemin du Canadien, et c’est même sans aborder le cas de Marc-André Fleury, qui nous a rappelé lundi soir qu’il aimerait obtenir une bague supplémentaire.

Il y a aussi que l’équipe devra faire face, pour la deuxième fois seulement depuis le début des présentes séries, à un aréna qui affiche complet. Mais ce détail ne devrait pas trop affecter les joueurs du Canadien, puisqu’on peut présumer qu’ils ont déjà eu à jouer devant des gens au cours de leur carrière.

Le deuxième match aura lieu mercredi soir, à 21 h.