Ainsi donc, s’il n’a pas joué souvent depuis le début des séries, c’est tout simplement parce qu’Alexander Romanov… ne jouait pas assez bien.

Richard Labbé
Richard Labbé La Presse

C’est du moins l’explication qui a été relayée par Romanov lui-même jeudi, après l’entraînement du Canadien à Brossard.

Je connais la raison et ça a un lien avec ma fin de saison. Je n’ai pas très bien joué, probablement lors des sept derniers matchs de la saison. C’est l’entraîneur qui décide et je lui fais confiance.

Alexander Romanov

Alors voilà pour l’explication officielle.

Depuis cette fin de saison difficile, Romanov a dû se contenter d’un rôle de spectateur lors de tous les matchs des séries, avant de finalement pouvoir se joindre à la formation pour le quatrième match de la série face aux Jets de Winnipeg. Mais cette décision a été rendue possible avec la perte d’un autre défenseur, Jeff Petry, blessé à la main droite lors de la rencontre précédente.

Alors que le Canadien attend de pouvoir poursuivre sa route, le portrait en défense se complique un peu. Car et Petry, et Jon Merrill, un autre blessé, devraient pouvoir reprendre le collier sous peu, et en plus, voilà qu’un autre défenseur, Cale Fleury, va accompagner l’équipe lors de son prochain voyage.

Bref, la place de Romanov dans la formation ne semble pas du tout assurée en vue du troisième tour éliminatoire. « Je veux seulement aider l’équipe à remporter la Coupe Stanley […] Je dois jouer du hockey solide et faire tout ce que je peux », a ajouté le jeune homme.

Romanov a admis que c’est sans doute un problème de confiance qui avait miné son jeu en fin de saison (« j’ai perdu tellement de rondelles à l’adversaire », a-t-il expliqué), mais cela semble maintenant derrière lui.

En tout cas, Dominique Ducharme n’est pas trop inquiet à ce sujet.

« On est heureux de la façon dont il a réagi lors du dernier match, a-t-il fait savoir. Il a été actif. Il faut prendre le temps et bien le diriger, afin qu’il puisse continuer à progresser dans son jeu. »

De loin, Jonathan Drouin est là

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Jonathan Drouin

Par ailleurs, on a profité de ce jeudi plutôt tranquille dans l’univers tricolore pour prendre des nouvelles de Jonathan Drouin.

Il appert donc que l’attaquant québécois, qui a quitté l’équipe en date du 28 avril, continue de suivre ses coéquipiers à distance et via l’écran. De fait, selon Dominique Ducharme, il a profité des récents succès du Canadien pour envoyer quelques messages d’encouragement à certains membres du club dernièrement.

« On a une bonne pensée pour lui, a répondu l’entraîneur montréalais. Il est des nôtres et on est un groupe uni […] On veut le bien de tous nos joueurs et c’est certain qu’on pense à lui. »

Ajoutons que la direction du Canadien a confirmé que les membres du club avaient été invités à se faire administrer une deuxième dose de vaccin contre la COVID-19. Dominique Ducharme a répondu que c’est « à peu près tout le monde » qui a reçu cette deuxième dose parmi les membres du personnel et les joueurs de la formation montréalaise.