(Edmonton) Un but victorieux en prolongation de Paul Stastny et une autre belle performance de Connor Hellebuyck ont permis aux Jets de Winnipeg de se donner une avance de 2-0 dans leur série de premier tour contre les Oilers d’Edmonton.

La Presse Canadienne

Stastny a inscrit le seul but du match à 4:06 de la prolongation et les Jets ont triomphé 1-0 contre les Oilers, vendredi soir.

Les Jets ont gagné les deux premiers matchs de cette série quatre de sept à Edmonton, après avoir remporté le premier match 4-1.

PHOTO PERRY NELSON, USA TODAY SPORTS

La série se transporte maintenant à Winnipeg, où seront disputées les deux prochaines parties. Le troisième duel aura lieu dimanche, au Bell MTS Place.

Stastny a saisi la rondelle le long de la bande et son tir voilé a surpris le gardien des Oilers Mike Smith dans la lucarne.

Je me suis dit que j’allais tenter d’utiliser le défenseur comme écran et d’envoyer la rondelle au filet. En prolongation, c’est la façon de faire la plus facile quand tu essaies de marquer ou de générer de l’attaque.

Paul Stastny

Hellebuyck a repoussé 38 rondelles pour récolter un premier jeu blanc dans ces séries. Il n’a cédé qu’une fois en 71 tirs depuis le début de cette confrontation.

PHOTO PERRY NELSON, USA TODAY SPORTS

Connor Hellebuyck frustre Josh Archibald en troisième période.

« Il est la raison pourquoi nous avons une chance de gagner, a insisté le capitaine des Jets, Blake Wheeler. Il est la raison pourquoi nous sommes en séries et que nous avons confiance quand nous sautons sur la glace. On ne peut pas en dire assez quand tu as un gardien en qui tu crois. »

Smith a terminé la rencontre avec 35 arrêts lors de ce duel de gardiens au Rogers Place.

La troupe de Winnipeg a continué son bon travail à l’étranger. Elle a montré un dossier de 17-10-1 sur les patinoires adverses cette saison, comparativement à une fiche de 13-13-2 à domicile.

Les Oilers ont conclu la campagne au deuxième rang de la section Nord, devant les Jets. La formation albertaine a gagné sept des neuf affrontements entre les deux équipes lors de la série saisonnière.

Le capitaine des Oilers, Connor McDavid, et son compagnon de trio Leon Draisaitl, les deux meilleurs pointeurs de la LNH, ont été blanchis de la feuille de pointage lors des deux parties de cette série.

« Notre niveau de désespoir doit augmenter, a déclaré McDavid. Nous devons être affamés près du filet. Quelques rondelles sont libres et attendent de se faire lancer dans le filet. Il y a un peu d’hésitation à certains moments. »

McDavid et Draisaitl ont généré de meilleures occasions de marquer que lors du premier match, mais les Jets ont continué à les restreindre et à jouer physiquement contre eux.

Les Jets ont su appliquer les bâtons devant les tirs des Oilers pendant toute la rencontre et ils n’ont pas permis d’entrées de zone facile à leur ligne bleue.

« Nous nous sommes creusé un petit trou, a affirmé McDavid. Les deux matchs auraient pu aller d’un côté ou de l’autre. Nous ne voulons pas être dans cette position. Nous avons été bons sur la route pendant toute la saison et nous avons du succès à Winnipeg. »