(Buffalo) Le directeur général des Sabres de Buffalo Kevyn Adams entend poursuivre sa route vers les joueurs qui voudront faire partie de l’aventure à Buffalo, et ça comprend – pour l’instant – le capitaine Jack Eichel.

John Wawrow Associated Press

Afin de livrer le fond de sa pensée mercredi, Adams a emprunté le même mot – « déconnecté » – utilisé par Eichel deux jours plus tôt lorsque le joueur étoile a questionné son avenir à Buffalo, au sujet du conflit entre l’organisation et lui sur la meilleure manière de procéder pour soigner une hernie discale.

« Nous voulons que les joueurs et le personnel dans cette organisation soient passionnés et qu’ils veuillent gagner ici avec nous », a dit Adams, après que les Sabres aient terminé au dernier rang de la LNH pour la quatrième fois en sept ans.

« La déconnexion en ce moment se trouve entre l’équipe, ses partisans et la ville, qui ne ressent pas ce sentiment de fierté », a-t-il ajouté.

Adams a souligné qu’Eichel n’a pas demandé à être échangé, mais il a aussi refusé de répondre aux questions relatives à la possibilité d’échanger le joueur de concession.

Adams a aussi maintenu la ligne dure pendant les cinq premières minutes de cette visioconférence qui a duré 42 minutes au sujet de la position médicale de l’équipe pour traiter la blessure d’Eichel, qui l’a tenu à l’écart du jeu depuis le début du mois de mars.

Il a dit que les Sabres sont peu enclins à risquer que le marqueur de 20 buts à cinq reprises dans la LNH subisse une chirurgie de remplacement d’un disque cervical, parce que cette intervention n’a jamais été tentée sur un joueur du circuit Bettman.

Adams a confié que les deux parties continuaient de discuter entre elles, et il a accepté d’attendre jusqu’en juin avant de déterminer la meilleure façon de procéder dans ce dossier. Il a rappelé que les médecins de l’équipe et ceux d’Eichel ont conclu que la meilleure option pour lui consiste à poursuivre ce qu’il a décrit comme étant « une approche de rééducation conservatrice » plutôt que l’opération pure et simple.

« Nous voulons tous la même chose au sujet de la santé de Jack Eichel. Nous voulons qu’Eichel soit en santé et qu’il joue à son plein potentiel », a résumé Adams.