Seulement trois Québécoises ont été retenues au sein du groupe de 28 hockeyeuses qui s’envolera pour Calgary au mois de juillet afin d’y poursuivre la préparation de l’équipe nationale en vue du Championnat du monde et des Jeux olympiques de Pékin.

Simon-Olivier Lorange
Simon-Olivier Lorange La Presse

Les attaquantes Marie-Philip Poulin et Mélodie Daoust ainsi que la gardienne Ann-Renée Desbiens ont donc survécu aux coupes effectuées à la suite du camp de sélection qui a eu lieu il y a quelques semaines.

Chaque cycle olympique se termine par une « centralisation » de quelques mois, pendant laquelle l’équipe se réunit pour s’entraîner à temps plein dans l’Ouest canadien. Le même groupe se préparera cette fois pour les Mondiaux, qui devaient avoir lieu en mai, mais qui ont été reportés à la fin août après que la Nouvelle-Écosse, qui devait accueillir le tournoi, l’eût annulé à quelques jours d’avis. Le nouveau lieu où aura lieu l’évènement n’a pas encore été dévoilé.

Trois des six Québécoises présentes au camp de sélection ne poursuivront donc pas leur route avec la formation canadienne. Il s’agit de Laurianne Rougeau, Ann-Sophie Bettez et Elizabeth Giguère.

La décision la plus surprenante concerne Rougeau. La défenseure de 31 ans a pris part à cinq championnats du monde et à deux Jeux olympiques, remportant l’or à Sotchi en 2014 et l’argent à PyeongChang en 2018.

Bettez, elle, espérait participer à ses premiers JO, après avoir rejoint le programme national en 2018-2019 à l’âge de 30 ans. L’attaquante était de la formation qui a remporté le bronze aux Mondiaux 2019.

Quant à Giguère, 24 ans, il s’agissait pour elle d’une première expérience avec l’équipe canadienne. Marqueuse prolifique dans la NCAA avec l’Université Clarkson, elle aura certainement l’occasion de faire ses preuves à nouveau dans le futur.

Des 28 joueuses qui seront de la « centralisation », 14 étaient en uniforme à PyeongChang. En plus de Poulin, Daoust et Desbiens, il s’agit d’Emily Clark, Renata Fast, Brianne Jenner, Rebecca Johnston, Jocelyne Larocque, Meaghan Mikkelson, Sarah Nurse, Jill Saulnier, Nathalie Spooner, Laura Stacey et Blayre Turnbull.