(Toronto) Le Rocket de Laval s’est assuré de ne pas perdre trois matchs d’affilée pour la première fois de la saison en battant les Marlies de Toronto 4-2, mardi soir, dans la capitale ontarienne.

La Presse Canadienne

Rafaël Harvey-Pinard, Yannick Veilleux, Jesse Ylönen et Laurent Dauphin, dans un filet désert, ont marqué pour le Rocket (23-6-3), qui s’était incliné en prolongation exactement une semaine plus tôt contre les Marlies.

La troupe de Joël Bouchard avait aussi plié l’échine vendredi soir contre les Senators de Belleville au Centre Bell.

À deux reprises cette saison, le Rocket s’est incliné en prolongation lors d’un match avant de perdre le suivant en temps réglementaire, mais il n’a jamais perdu deux rencontres consécutives à la régulière.

Richard Clune et Nic Petan, en fin de match, ont marqué pour les Marlies (11-16-2).

Vasily Demchenko est demeuré invaincu en temps réglementaire dans la LAH pour le Rocket. Il a porté sa fiche à 3-0-1 cette saison en réalisant 25 arrêts.

Son vis-à-vis, Veini Vehvilainen, a repoussé 36 tirs devant le filet des Marlies.

À son retour au jeu, le défenseur Cale Fleury a récolté une mention d’aide et décoché un tir au but. Il avait raté les neuf derniers matchs du Rocket en raison d’une blessure.

Le Rocket a ouvert la marque à 16 : 34 du premier vingt, quand Ylönen a dirigé une passe vers Harvey-Pinard qui était posté dans l’enclave. L’attaquant était étroitement surveillé par Bobby McMann, mais il a réussi à diriger un faible tir au ras de la glace qui est passé entre le poteau et la jambière de Vehvilainen.

Moins de deux minutes plus tard, Veilleux a doublé l’avance des siens à l’aide d’un puissant tir du poignet depuis le haut des cercles. Il s’agissait d’un 12e but cette saison pour Veilleux — un sommet chez le Rocket —, lui qui avait raté la dernière rencontre en raison d’une suspension.

Dès le début de la deuxième période, Jordan Weal a dirigé une rondelle vers le filet qui a dévié sur Fleury, mais tout juste avant que le gardien ne pose sa mitaine sur le disque, Ylönen l’a poussé dans le filet pour porter le pointage à 3-0.

Le Rocket est demeuré en contrôle du match en deuxième période, limitant les Marlies à 11 tirs au but dans les 40 premières minutes de jeu.

Les Marlies ont cependant repris du rythme en troisième, au point où Demchenko a été forcé de se signaler à quelques reprises.

La formation torontoise a finalement réussi à le battre à 12 : 44, quand Scott Pooley a décoché un puissant tir frappé qui a dévié sur Clune avant d’entrer dans le but.

L’entraîneur des Marlies Greg Moore a choisi de retirer son gardien avec 3 : 47 à jouer en troisième. La stratégie a porté fruit, car Petan a réduit l’écart à un seul but.

Dauphin a cependant inscrit le but d’assurance pour le Rocket avec 25 secondes à jouer.

Le Rocket doit disputer quatre autres matchs contre les Marlies pour conclure sa saison.

Les deux équipes s’affronteront de nouveau à Toronto mercredi, cette fois en après-midi, avant de se rendre au Centre Bell pour trois autres duels les 14, 15 et 17 mai.