Il faut compatir avec les partisans des Sabres de Buffalo.

Mathias Brunet
Mathias Brunet La Presse

Non seulement l’équipe connait-elle une autre saison de misère, marquée par la COVID-19, le congédiement de l’entraîneur… et de l’annonceur-maison, mais elle est incapable également de faire une vente de feu digne de ce nom.

Le défenseur Brandon Montour a coûté un choix de première ronde au DG précédent des Sabres, Jason Botterill, en 2019. Montour, 27 ans, vient d’être échangé aux Panthers de la Floride pour un choix de troisième ronde.

Comme tous les joueurs des Sabres, Taylor Hall ne connait pas une saison à tout casser avec 19 points, dont deux buts, en 37 matchs.

Les Bruins l’ont obtenu à rabais tard dimanche soir : un choix de deuxième ronde et un attaquant ordinaire de bientôt 25 ans, Anders Bjork, cinq points en trente matchs cette saison.

Compte tenu de la position au classement des Bruins, les Sabres repêcheront au mieux vers le milieu de la seconde ronde avec ce choix.

Taylor Hall a pourtant coûté le gros prix aux Coyotes de l’Arizona un an plus tôt : un choix de (milieu) première ronde (devenu Dawson Mercer), un choix de troisième ronde et deux jeunes joueurs.

Eric Staal, lui, a coûté des choix de troisième et cinquième ronde au Canadien.

Pour Hall, Montour et Staal, le DG Kevyn Adams se retrouve donc avec un choix de deuxième ronde, deux choix de troisième ronde, un choix de cinquième ronde et Anders Bjork. Déprimant…

Les équipes ne sont pourtant pas chiches depuis quelques semaines. On distribue les choix de première ronde comme la tire à la mélasse à l’Halloween.

Les Maple Leafs de Toronto viennent d’en offrir un aux Blue Jackets de Columbus pour Nick Foligno, 33 ans. Toronto obtient un ailier robuste et hargneux, mais un attaquant d’une quinzaine de buts et d’une trentaine de points en moyenne par saison.

PHOTO CHRIS O'MEARA, ASSOCIATED PRESS

Nick Foligno

Julien BriseBois a cédé à nouveau cette année son choix de première ronde à ces mêmes Blue Jackets pour le défenseur droitier à caractère défensif David Savard.

Après une année difficile, Jarmo Kekalainen se retrouve donc avec trois choix de première ronde. Lui reste seulement à se débarrasser d’un coach qui fait fuir ses joueurs (on ne parle pas ici de Foligno, qui adorait Columbus et pourrait bien y retourner).

Les Maple Leafs y vont le tout pour le tout. Il leur reste deux maigres choix en prévision du repêchage de 2021, un de deuxième ronde et un autre de cinquième. A-t-on déjà vu ça ?

À Long Island, Lou Lamoriello a lui aussi offert son choix de première ronde, aux Devils, pour Kyle Palmieri, 30 ans, 17 points en 34 matchs, et Travis Zajac, 35 ans, 18 points en 35 matchs.

PHOTO FRANK FRANKLIN II, ASSOCIATED PRESS

Kyle Palmieri

Les offres de cette année sont plus généreuses que celles de la saison précédente car Foligno, Savard, Palmieri et Zajac sont tous des joueurs de location dont le contrat vient à échéance à la fin de la saison.

L’hiver dernier, Julien BriseBois a sacrifié des choix de première ronde pour Barclay Goodrow et Blake Coleman, mais il avait l’assurance de les garder pour une saison supplémentaire. Idem pour les Penguins de Pittsburgh dans le cas de Jason Zucker, dont le contrat est valide pour deux autres saisons après cette année.

Jean-Gabriel Pageau allait devenir joueur autonome sans compensation, mais Lamoriello avait sans doute l’assurance de le mettre sous contrat à long terme avant de céder un choix de première ronde aux Sénateurs d’Ottawa pour l’obtenir. Peu de temps après, d’ailleurs, Pageau s’attachait aux Islanders pour plusieurs années.

Le défenseur Brady Skjei était aussi sous contrat à long terme avec les Rangers lorsque les Hurricanes leur ont offert un choix de première ronde pour l’obtenir.

Si on inclut les choix de première ronde cédés en début de saison 2019-2020, huit ont été sacrifiés pour des joueurs sous contrat pour au moins une saison supplémentaire ou sur le point de le faire (Goodrow, Coleman, J.T. Miller, Kapanen, Zucker, Pageau, Kase, Skjei), et un seul pour un joueur de location (Taylor Hall).

Jusqu’ici cette année, les trois choix de première ronde ont été échangés pour des joueurs de location. Soit le marché est à l’avantage des vendeurs (hormis les pauvres Sabres), soit le repêchage de 2021 ne s’annonce pas grandiose, comme le prédisent certains experts.

Attendons, la journée est loin d’être terminée !

À lire

1- Frédérick Duchesneau prend des nouvelles de l’oncle Jacques Villeneuve !

2- Richard Labbé présente ses cibles pour le CH aujourd’hui. Ryan Murray pourrait être un choix intéressant, mais serait-il utile après l’acquisition de Jon Merrill ? Mattias Ekholm est le candidat rêvé, mais il n’est sans doute plus sur le marché avec les récents succès des Predators.

3- Jonathan Drouin dit se sentir « correct ». Un peu comme son jeu à l’heure actuelle.