(Boston) Jakub Vrana a réussi le seul but de la séance de tirs de barrage et les Capitals de Washington ont vaincu les Bruins de Boston par la marque de 2-1 mercredi soir, dans un match marquant le retour de Zdeno Chara au TD Garden.

La Presse Canadienne

Deuxième patineur des Capitals à tenter sa chance en fusillade, Vrana s’est présenté devant Tuukka Rask, a effectué une feinte et glissé la rondelle tout juste à l’intérieur du poteau gauche.

Lars Eller a marqué en temps réglementaire pour les Capitals, qui affichent un dossier de 7-1-1 à leurs neuf dernières rencontres.

Le gardien Vitek Vanecek a fait face à 19 tirs. Il a notamment réussi un bel arrêt contre Jake DeBrusk pendant la dernière minute de jeu de la prolongation.

« Les gars ont joué avec ardeur et c’était important lors de ce retour à Boston pour’Z’ », a déclaré l’entraîneur-chef Peter Laviolette, qui a mérité la 650e victoire de sa carrière.

« Je suis très heureux d’être venus à Boston et de lui avoir donné une victoire », a enchaîné Laviolette.

David Pastrnak a inscrit le but des Bruins et Rask, qui était à la recherche de sa 300e victoire en carrière, a bloqué 27 rondelles.

Avant que Vanecek ne se signale contre DeBrusk, Rask s’était interposé devant des tirs de Dmitry Orlov et de Nicklas Backstrom.

« Honnêtement, j’ai trouvé que l’intensité était typique d’un match des séries éliminatoires », a fait remarquer le joueur de centre des Capitals Evgeny Kuznetsov.

Les Bruins ont été les premiers à s’inscrire à la marque quand Pastrnak a complété un jeu amorcé par Brad Marchand à 1 : 19 de la troisième période. Il s’agissait d’un 10e but pour Pastrnak cette saison.

Eller a répliqué avec son cinquième filet en 2021, un peu moins de cinq minutes plus tard.

Âgé de 43 ans, Chara a signé un contrat d’un an avec les Capitals pendant l’entre-saison après avoir été le capitaine des Bruins pendant 14 campagnes. Il a contribué à leur conquête de la coupe Stanley en 2011 et à leur présence en finale en 2013 et en 2019.

Lors de la première pause commerciale, la direction des Bruins a diffusé une vidéo rendant hommage à leur ancien capitaine. Les spectateurs n’étaient pas admis dans les gradins à cause de la pandémie de la COVID-19 mais il y a eu plusieurs messages le remerciant.

« Ça ne m’a pas semblé être un hommage suffisamment bon, mais c’est à cause des circonstances », a souligné Marchand.

« C’est toujours bon de le voir et de jouer contre lui. Je suis sûr qu’il sera capable de l’apprécier la prochaine fois que des spectateurs seront présents. »

C’était la première fois que Chara jouait à Boston à titre de rival en près de 15 ans. Son dernier match en tant que visiteur remontait au 16 mars 2006, alors qu’il évoluait avec les Sénateurs d’Ottawa.

La famille de Chara est demeurée à Boston, ce qui lui permet de passer du temps auprès de son épouse, de sa fille de 12 ans et de ses jumeaux, qui auront bientôt cinq ans.

« Ç’a été vraiment agréable de les voir après une aussi longue période de temps et d’être un papa pendant un jour, une fois de plus », a déclaré Chara lors d’une visioconférence avec les médias mardi.

-Par Ken Powtak, The Associated Press