(New York) Charlie McAvoy a inscrit un but et récolté une mention d’aide pour permettre aux Bruins de Boston de prendre la mesure des Rangers de New York 4-1, dimanche après-midi.

Associated Press

Tuukka Rask a effectué 20 arrêts et signé sa 299e victoire en carrière dans la LNH.

Charlie Coyle a réussi un doublé et David Pastrnak a ajouté deux mentions d’assistance à sa fiche pour les Bruins, qui ont freiné à deux leur série de défaites. Trent Frederic a aussi touché la cible pour les visiteurs.

Alexandar Georgiev a repoussé 31 tirs devant la cage des Rangers, qui présentent un dossier de 4-5-1 à leurs 10 derniers affrontements. Colin Blackwell a fait vibrer les cordages pour le club new-yorkais.

« Je suis vraiment satisfait de la performance de notre équipe aujourd’hui », a réagi McAvoy.

« Nous sommes restés unis, surtout parce que nous sentions que nous avions vraiment besoin de cette victoire. Nous n’aimons pas perdredes matchs, et nous voulions terminer ce voyage sur une note positive. »

McAvoy a déjoué Georgiev d’un tir sur réception précis à 10 : 20 de la deuxième période pour porter l’avance des Bruins à 3-0. Pastrnak et Brad Marchand ont été ses complices sur la séquence.

« Ils ont travaillé plus fort que nous », a résumé le défenseur des Rangers Brendan Smith.

« Avec ce qui s’est passé dans les deux derniers matchs, nous savions qu’ils allaient tout donner aujourd’hui, mais nous n’avons pas réagi aussi bien que nous aurions dû le faire. C’est quelque chose que nous devrons régler dans le vestiaire. »

Les Bruins et les Rangers se sont affrontés quatre fois en février, chaque fois au Madison Square Garden. Les deux équipes doivent disputer quatre autres matchs au TD Garden de Boston d’ici la fin de la saison.

Peu avant le but de Coyle qui ouvrait la marque à 6 : 41 du premier tiers, Georgiev a été victime d’une coupure au visage après être entré en collision avec l’attaquant des Bruins Nick Ritchie. Igor Shesterkin l’a remplacé pour le reste de l’engagement, mais le gardien partant est revenu au jeu en deuxième période, et il a terminé la rencontre.

Blackwell a mis un terme aux espoirs de Rask de signer un jeu blanc à 10 : 47 de la troisième période.

Alexis Lafrenière, le premier choix du dernier repêchage de la LNH, a obtenu sa deuxième mention d’aide en autant de rencontres sur la séquence.

« Même si nous avons suivi notre plan de match, ils ont réussi à le percer et nous n’avons pas mis autant d’effort qu’eux », selon Blackwell.

« Nous n’avons pas été assez présents dans les zones dangereuses et voilé la vue du gardien adverse », a expliqué l’attaquant.

Coyle a complété la marque en tirant dans un filet désert, alors que les Bruins étaient en infériorité numérique, avec 1 : 55 à écouler au match.