Premier joueur d’origine tchèque à porter les couleurs du Canadien, Petr Svoboda avait à peine 18 ans lorsqu’il est débarqué à Montréal, en 1984, après avoir fui son pays et avoir été repêché par Serge Savard. Et s’il y a quelqu’un qui peut comprendre ce que vit le jeune défenseur russe Alexander Romanov, c’est bien lui.

Publié le 13 févr. 2021
La Voix de l'Est

À 21 ans, Romanov est un peu plus vieux que Svoboda l’était à son arrivée dans la Ligue nationale. Tout de même, la comparaison se tient : deux défenseurs, deux Européens de l’Est, un jeune qui a dû s’adapter à un nouveau style de jeu et à une nouvelle culture et l’autre qui doit le faire.

> Lisez la suite sur le site de La Voix de l'Est