(TORONTO) Victor Mete remplacera Brett Kulak à la ligne bleue du Canadien, tandis que Carey Price reprendra sa place devant le filet, pour le match de samedi soir contre les Maple Leafs.

Mis à jour le 13 févr. 2021
Guillaume Lefrançois
Guillaume Lefrançois La Presse

Cela dit, on doute que c’est ce dont Joel Edmundson parlait quand il a affirmé, en visioconférence après l’entraînement matinal de son équipe, que « vous verrez une équipe différente ce soir ».

Edmundson faisait plutôt référence aux performances générales du CH, qui n’ont pas été jolies lors des quatre derniers matchs. Les Montréalais ont remporté un seul de ces quatre matchs.

Vendredi, l’équipe a eu droit à un congé d’entraînement et comme Claude Julien l’avait indiqué, la session vidéo a notamment comporté un peu de renforcement positif. C’est plutôt pour ça qu’Edmundson affirme que le CH se présentera sous un jour meilleur samedi.

« On a eu de bonnes rencontres, on a revu le système, les petites choses qu’on peut faire mieux, a résumé le gros défenseur. Les entraîneurs nous ont montré des choses qu’on faisait en début de saison, et que l’on ne fait plus. Vous verrez une équipe différente ce soir. On a congé pour la semaine ensuite, donc on n’a pas besoin d’économiser notre énergie. »

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Joel Edmundson

À ce sujet, on a demandé à Claude Julien s’il avait l’intention d’en profiter de la semaine de congé à venir pour utiliser davantage ses meilleures ressources, s’il sent qu’un trio en particulier connaît une bonne soirée. Jusqu’ici cette saison, l’entraîneur-chef a toujours veillé à bien répartir le temps d’utilisation de ses attaquants.

Si on exclut Tyler Toffoli le 30 janvier (surutilisé parce que Josh Anderson a quitté le match en deuxième période), il est arrivé une seule fois qu’un attaquant atteigne la marque des 20 minutes dans un match cette saison. C’était Nick Suzuki, le 2 février (20:03). Ailleurs dans la LNH, il y a eu 493 cas d’attaquants qui ont excédé les 20 minutes jusqu’ici cette saison.

Quand on répartit le temps d’utilisation, c’est parce que les gars le méritent. Quand tout le monde joue bien, on a un tempo. Ce n’est pas juste de répartir pour répartir : c’est par mérite. Il y a aussi une structure derrière tout ça.

Claude Julien

Qui sera le réserviste ?

Mete sera donc de retour dans la formation après avoir été surnuméraire lors des quatre derniers matchs. Kulak est quant à lui retranché pour une deuxième fois cette saison.

À l’avant, Julien n’a pas voulu annoncer ses changements. À l’entraînement, Joel Armia était à son poste à la droite de Jesperi Kotkaniemi pour les principaux exercices, tandis que Corey Perry était excédentaire. Cependant, Perry a participé aux répétitions de l’avantage numérique. Il y avait quatre attaquants et un défenseur au sein de chaque unité.

Pour ce que ça vaut, Armia a eu quelques longues discussions avec ses entraîneurs pendant la séance.

Au terme de l’entraînement, Michael Frolik est le seul attaquant à avoir fait des exercices supplémentaires, en compagnie de Kulak et des gardiens Jake Allen et Charlie Lindgren. Jesperi Kotkaniemi aussi, mais le jeune Finlandais était à l’autre bout de la patinoire, avec Alexander Romanov, à simplement s’amuser à tirer des rondelles comme des gamins.

Un gardien occupé

Chez les Leafs, Frederik Andersen obtiendra sans surprise le départ. Pas qu’il soit transcendant jusqu’ici cette saison (efficacité de, 908), mais comme son adjoint, Jack Campbell, est blessé, Sheldon Keefe s’en remet souvent à lui. De plus, les Leafs ont eu un calendrier plutôt clément jusqu’ici, avec une seule série de deux matchs en deux soirs.

Andersen vient au 2e rang de la LNH cette saison avec 12 départs jusqu’ici.

« Si Jack avait été en santé, on aurait donné plus de repos [à Andersen], a admis Keefe. Mais Freddie est bon quand il trouve son rythme. On a aussi eu une pause de quatre jours, et cette semaine, on a eu deux jours depuis notre dernier. Ça paraît peu, mais ça joue beaucoup. On sait toutefois que dans une perspective plus globale, il faudra lui donner un peu plus de repos en cours de route. »

Les Leafs tenteront de nouveau de limiter les chances de marquer qu’Andersen devra affronter, comme ils l’ont fait avec brio dans les 50 dernières minutes du match de mercredi.

« On a bien géré la rondelle en zone neutre. On a évité les gros revirements, a noté Auston Matthews. Les joueurs du Canadien carburent à la transition, ils ont beaucoup de vitesse. Si tu les laisses aller en transition, c’est dur pour les cinq joueurs sur la patinoire. »

Formation probable des Maple Leafs

Hyman-Matthews-Marner
Nylander-Tavares-Mikheyev
Engvall-Kerfoot-Vesey
Petan-Boyd-Spezza

Rielly-Brodie
Muzzin-Holl
Dermott-Bogosian

Andersen