(Calgary) La Ligue de l’Ouest (WHL) a obtenu l’approbation du gouvernement de la Saskatchewan afin que les équipes de sa section Est disputent une saison de 24 rencontres dans une bulle à Regina à compter du mois prochain.

Publié le 12 févr. 2021
La Presse Canadienne

Cette annonce signifie que trois des quatre sections de la WHL ont maintenant obtenu le feu vert pour jouer pendant la pandémie de COVID-19. Seule la section de la Colombie-Britannique n’a toujours pas obtenu la permission.

Sept équipes du Manitoba et de la Saskatchewan — Les Warriors de Moose Jaw, les Raiders de Prince Albert, les Pats de Regina, les Blades de Saskatoon, les Broncos de Swift Current, les Wheat Kings de Brandon, ainsi que l’Ice de Winnipeg — lanceront leurs activités le 12 mars, au Brandt Centre de Regina.

Les 24 rencontres de chacune des équipes seront disputées à huis clos.

Les joueurs et le personnel commenceront une quarantaine le 20 février. Ils se rapporteront à Regina le 27 février pour une autre quarantaine et une période de tests. Ces personnes devront subir deux tests négatifs pour participer à toute activité.

La WHL testera tout son monde de façon hebdomadaire pendant la saison. Si une équipe a plus d’un cas positif, elle devra cesser ses activités pour au moins 14 jours.

La section Centrale de la WHL, qui compte cinq équipes de l’Alberta, doit commencer à jouer le 26 février, tandis que la section Américaine se mettra en branle le 19 mars.

La LHJMQ joue dans des bulles au Québec et dans les arénas de ses clubs en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard, mais ses trois équipes du Nouveau-Brunswick sont sur la touche.

La Ligue de l’Ontario n’a pas toujours pas de plan pour amorcer une saison.