Jake Allen défendra le filet du Canadien samedi après-midi contre les Sénateurs d’Ottawa, alors que son équipe tentera de racheter une défaite qui a laissé « un goût amer », selon l’entraîneur Claude Julien.

Simon-Olivier Lorange Simon-Olivier Lorange
La Presse

Jeudi soir dernier, le Tricolore a encaissé un revers de 3-2 contre ces mêmes Sénateurs, pire formation de la LNH jusqu’ici cette saison. Il s’agissait seulement d’une deuxième victoire au total pour ceux-ci, une première après neuf défaites de suite.

« On n’est pas contents de la façon dont nous avons joué », a répété Julien en matinée, à quelques heures du début de la rencontre tenue à Kanata. Le prétexte est donc tout désigné pour « rebondir ».

C’est d’ailleurs ce que son équipe a fait après ses trois autres défaites cette saison, dont deux en prolongation ou en tirs de barrage. Chacun de ces insuccès a amorcé une série de deux ou trois victoires de suite.

Jeudi, le Canadien n’avait pas été en mesure de composer avec la hargne des Sénateurs qui, selon Julien, ont disputé « leur meilleur match » de la saison, notamment par le truchement d’un travail défensif bien exécuté autour du filet, où les Montréalais n’ont pas réussi à générer suffisamment de chances de marquer de qualité.

On doit revenir avec notre vitesse et notre jeu de transition rapide. On devra aussi se salir les mains devant le filet et gagner les batailles.

Claude Julien

Le remplacement de Carey Price par Jake Allen, après une sortie ordinaire du no 1 du club, est le seul changement apporté à la formation du Canadien. La rotation sur le troisième duo de défenseurs n’aura donc pas duré longtemps, puisque Victor Mete est de nouveau laissé de côté. La paire constituée de Brett Kulak et d’Alexander Romanov sera à son poste.

Julieu a par ailleurs indiqué que Joel Armia était tout près d’un retour. En réalité, a-t-il expliqué, Armia est guéri des symptômes de la commotion cérébrale qu’il a subie le 21 janvier à Vancouver, mais comme il est grippé, on a préféré le garder loin de l’entourage de l’équipe. S’il prend du mieux, le Finlandais devrait reprendre le boulot lundi matin.

Chez les Sénateurs, on fera confiance à la même formation que jeudi, ce qui signifie que Matt Murray sera de retour devant le filet. Surtout, on tentera, pour une première fois cette saison, d’aligner une deuxième victoire de suite.

Pour l’entraîneur D. J. Smith, il ne s’agit toutefois pas d’une finalité absolue, lui qui s’est surtout satisfait de la manière dont ses hommes se sont comportés dans le match aller à Montréal.

« On veut gagner chaque jour, mais si on joue en équipe et qu’on travaille fort comme [jeudi], gagne ou perd, la confiance va s’installer. Il faut d’abord faire les choses comme il faut », a dit Smith en point de presse samedi matin.

La rencontre entre le Canadien et les Sénateurs s’amorce à 13 h.