L’agent de joueurs Christian Daigle est mort, a annoncé vendredi Momentum Hockey, la firme dont il était président.

Mis à jour le 29 janv. 2021
Guillaume Lefrançois
Guillaume Lefrançois La Presse

Daigle, 42 ans, a fondé Momentum Hockey en 2011. La firme compte notamment parmi ses clients Alexis Lafrenière, représenté par Émilie Castonguay, vice-présidente de l’entreprise. Antoine Roussel, les frères Mathieu et Pierre-Olivier Joseph, de même que Cédric Paquette faisaient partie de leurs clients.

Antoine Roussel lui a d’ailleurs rendu hommage sur Twitter. « Une carrière, ça ne se fait pas tout seul et une chance que tu étais là ! », a écrit l’attaquant des Canucks de Vancouver.

Tard vendredi, l’attaquant des Sénateurs Cédric Paquette a publié un long témoignage, rappelant qu’il avait demandé à Daigle de venir le voir pour la journée à laquelle Paquette avait droit à la Coupe Stanley. Le plan est finalement tombé à l’eau en raison de la pandémie.

« Je ne serais pas où je suis aujourd’hui sans toi et ton équipe, et j’en serai éternellement reconnaissant, a écrit Paquette. Quand je t’ai dit que je voulais que tu sois présent à ma journée avec la Coupe Stanley, tu m’as dit que tu ne devrais pas y être parce que c’était ma journée. Je t’ai répondu que c’était un effort d’équipe et que je n’oublierai jamais ce que toi, Émilie et le reste de ton équipe avez fait pour moi.

« J’ai vraiment mal en ce moment. Merci pour toi. Merci d’avoir été mon agent, et surtout, mon ami. »

Chez le Canadien, Daigle a notamment représenté Michaël Bournival.

Ancien joueur

Avant de devenir agent, Daigle a joué comme attaquant et il a passé quatre saisons dans la LHJMQ, de 1995 à 1999. En 1998, il a aidé les Foreurs de Val-d’Or à remporter la Coupe du Président, récoltant 38 points en 19 matchs en séries. La saison suivante, il a été nommé capitaine des Foreurs. Après sa carrière de joueur, il a étudié à HEC Montréal.

L’ancien gardien des Penguins Jean-Sébastien Aubin avait été son coéquipier à Moncton, dans la LHJMQ. « Déjà, il avait une bonne tête sur les épaules. Je n’étais pas surpris quand j’ai su qu’il était devenu agent de joueurs », a mentionné Aubin à La Presse.

Christian Daigle avait deux enfants.

Pour les journalistes, il était d’une grande gentillesse, toujours prêt à aider.