(Buffalo) Alexis Lafrenière s’est habitué à devenir patient l’année dernière lorsque l’attaquant québécois a dû attendre jusqu’au mois d’octobre avant d’être choisi au premier rang de la séance de sélection de la Ligue nationale de hockey par les Rangers de New York.

Mis à jour le 29 janv. 2021
John Wawrow Associated Press

Une autre longue attente a pris fin jeudi soir pour Lafrenière, qui a réussi le premier but de sa carrière à 2 : 47 de la période de prolongation pour procurer aux Rangers une victoire de 3-2 contre les Sabres de Buffalo.

> Le sommaire de la rencontre

« C’est assez fou. Prolongation, but gagnant, c’était réellement spécial », a déclaré Lafrenière.

« Je n’oublierai jamais ce moment, c’est sûr. »

Ce but a aussi eu une connotation historique puisque Lafrenière est devenu le premier joueur réclamé au premier rang à marquer son premier but en carrière en prolongation.

Il est arrivé lors d’un match où les Rangers ont laissé filer deux avances d’un but, mais néanmoins mis fin à une séquence de quatre revers, dont trois en temps réglementaire.

Pendant la première minute de jeu de la troisième période, Lafrenière s’était fait voler un but. Laissé seul au poteau gauche, il a vu son tir bloqué par le gardien Linus Ullmark à l’aide de sa jambière droite.

L’entraîneur-chef David Quinn a continué d’être impressionné par la persévérance de l’attaquant de 19 ans, notant que Lafrenière est retourné au banc en ricanant après l’arrêt d’Ullmark.

« Il en riait. La chose que j’aime de lui, c’est qu’il n’a jamais été frustré », a déclaré Quinn en faisant allusion à la disette de Lafrenière.

Quinn était confiant que Lafrenière serait prêt pour le moment, sachant ce par quoi il est passé l’année dernière après une saison junior lors de laquelle il est devenu le premier hockeyeur depuis Sidney Crosby en 2004 et 2005 à être élu joueur le plus utile dans la LHJMQ lors de deux saisons consécutives.

En plus du fait que le repêchage a été repoussé de quatre mois à cause de la pandémie du coronavirus, l’évènement a été présenté à distance. C’est ainsi que Lafrenière a assisté à sa sélection par le truchement de la télévision au lieu de monter sur la scène qui aurait été érigée à l’une des extrémités de la patinoire du Centre Bell.

« Il s’en détache, il ne se laisse pas déranger par ça », a fait remarquer Quinn.

« Qu’il soit le premier joueur choisi ou qu’il ait été le 271e choix, il est un jeune que vous voulez côtoyer. De le voir obtenir ce premier but à ce moment, dans cette situation, dans ces circonstances, je ne peux pas être plus heureux pour lui. »

Artemi Panarin a marqué un but et récolté une aide sur celui de Ryan Strome, permettant aux Rangers de signer une deuxième victoire cette saison et de mettre fin à une séquence de quatre défaites, dont trois en temps réglementaire et toutes par la marge d’un seul but.

Le gardien Igor Shesterkin a bloqué 23 rondelles et il a mérité sa première victoire depuis qu’il s’est vu confier le mandat de remplacer Henrik Lundqvist.

Sam Reinhart a obtenu un but et une aide et Jack Eichel a inscrit l’autre filet des Sabres (3-3-2).

Linus Ullmark a réalisé 36 arrêts lors d’un match où les Sabres étaient dominés 24-9 au chapitre des tirs aux buts après deux périodes, et 39-25 au total.

« C’est l’un de nos plus mauvais matchs cette saison », a déclaré Eichel.

« Nous avons trouvé le moyen d’obtenir un point, heureusement, grâce à du bon travail devant le filet et notre jeu en désavantage numérique. Mais il nous faut trouver une façon de jouer beaucoup mieux que ça. »

Le but de Lafrenière est survenu après un revirement d’Eichel dans sa zone défensive. Colin Blackwell s’est emparé de la rondelle libre et a patiné le long du flanc croit avant de diriger la rondelle vers Lafrenière.

Ce dernier, sans attendre, a logé la rondelle dans le filet tout juste à l’intérieur du poteau.

« Belle passe de’Blacky’, et j’avais un filet désert », a décrit Lafrenière, qui ne ressentait pas de pression additionnelle parce qu’il était sur la patinoire en prolongation.

« Je trouvais que je jouais un bon match, et j’étais donc prêt. J’ai pris ma chance et la rondelle est entrée (dans le filet). C’était pas mal amusant. »