(Vancouver) La saison de la LNH à peine entamée, il y a déjà un sentiment d’urgence chez les Canucks, après leur séjour albertain de 1-3-0.

Publié le 19 janv. 2021
Gemma Karstens-Smith La Presse Canadienne

Des joueurs importants n’ont pas livré la marchandise, et les unités spéciales ont été décevantes.

« Ce n’est pas le début de campagne souhaité – ce serait vrai s’il y avait 82 matchs, ce l’est encore plus avec 56 », a dit l’ailier gauche Tanner Pearson, mardi.

« Il faut rectifier le tir sans tarder. Il faut être plus affamés. »

Vancouver se prépare à entamer sa portion locale du calendrier avec trois matchs face au Canadien de Montréal (2-0-1), à partir de mercredi.

Le Tricolore, qui a parmi ses nouveaux venus Josh Anderson, Joel Edmundson et Tyler Toffoli, un ancien des Canucks, arrive sur la côte Ouest après un revers en fusillade à Toronto et deux victoires à Edmonton.

« Tout le monde sait que le Canadien s’est amélioré durant la saison morte, a dit l’entraîneur des Canucks, Travis Green. Ils ont beaucoup de profondeur et de vitesse. Ils connaissent un bon début de saison. »

Il sera d’autant plus important que chaque trio joue bien, a mentionné Green.

Le CH n’a pas cédé lors des 10 avantages numériques des Oilers, tandis que les 21 punitions des Canucks ont résulté en sept buts pour l’adversaire.

Montréal est quatrième pour le taux de succès en supériorité, à 40 %. Vancouver est parmi huit clubs n’ayant pas encore brisé la glace à ce chapitre (malgré 15 occasions, dans leur cas).

« Nous n’avons pas assez bien joué, tout simplement, a dit Green. Il faut que toute l’équipe joue à sa pleine mesure, pas juste la moitié des joueurs. Il y a des gars qui doivent en faire plus, ils le savent. Je suis confiant là-dessus. »

Elias Pettersson a jusqu’ici obtenu un seul point, une passe. La saison dernière, le Suédois a fourni 27 buts et 66 points.

« Je peux faire beaucoup mieux, a-t-il admis lundi après un revers de 5-2 contre les Flames, dans lequel il a été puni deux fois. J’ai l’impression que c’est une question de confiance. »

Il y a quand même eu des signes positifs.

Les Canucks ont démarré la saison en l’emportant 5-3 devant les Oilers et lundi, ils menaient 1-0 après 20 minutes.

Green veut maintenant voir un effort de 60 minutes.

« Nous devons avoir de meilleures performances individuelles. Ça va aider, ainsi qu’un meilleur rendement des unités spéciales et plus de discipline. »