(Uniondale) Semyon Varlamov a inscrit le 29e blanchissage de sa carrière grâce à une performance de 27 arrêts et Jean-Gabriel Pageau a marqué avec 4 : 09 à écouler à la troisième période dans un gain de 1-0 des Islanders de New York face aux Bruins de Boston, lundi.

Associated Press

Adam Pelech a décoché un tir de la pointe gauche que le centre des Bruins Patrice Bergeron a fait dévier. Alors que la rondelle se trouvait dans les airs, Pageau l’a frappée au vol et dirigée derrière le gardien Tuukka Rask.

> Le sommaire du match

« C’est tout un jeu qu’a réussi “Pelly” en envoyant la rondelle vers le filet », a déclaré Pageau.

« Je pense que la rondelle aurait pu aller dans le filet, j’ai donné un coup avec mon bâton juste pour être sûr. Ç’a été un bel effort pendant tout le match. »

Varlamov, qui a raté la rencontre de samedi contre les Rangers après qu’il eut reçu une rondelle dans le cou lors de l’échauffement, a signé son deuxième jeu blanc en autant de départs cette saison.

Il avait réalisé 24 arrêts contre les Rangers dans un gain de 4-0 jeudi dernier.

« Je ne vous mentirai pas ; je vais accepter des blanchissages consécutifs. Je suis très heureux aujourd’hui. Mais ce n’est que le début de l’année, il y a encore beaucoup de matchs à venir. Nous avons bien joué aujourd’hui, et je suis content que nous ayons marqué le but important vers la fin. »

Varlamov a préservé son blanchissage en bloquant deux tirs successifs de Nick Ritchie avec environ une minute à jouer au troisième vingt.

« Je pense que son travail en début de match est l’une des raisons pour lesquelles nous avons inscrit une victoire ce soir », a analysé l’entraîneur-chef Barry Trotz.

« Il a fait de très bons arrêts contre une très bonne équipe de hockey. Il nous a aidés à nous calmer, il nous a donné une chance. En deuxième période, nous avons patiné avec plus d’ardeur et notre jeu s’est rapproché davantage de notre identité. »

Rask, qui avait battu les Islanders lors de sept de ses huit dernières sorties, a bloqué 16 rondelles pour les Bruins, qui complétaient un périple de trois matchs à l’étranger pour lancer leur saison.

Lors de leurs deux rencontres au New Jersey, les Bruins ont d’abord signé un gain en tirs de barrage avant de s’incliner en prolongation contre les Devils.

« Nous ne sommes qu’au début de la saison et nous jouons vraiment bien », a affirmé Rask.

« Il s’agit de continuer de batailler et de ne pas marcher la tête basse. Un bond malchanceux. C’est ce qui arrive, parfois. »

Les Bruins ont dominé les Islanders 11-3 au chapitre des tirs aux buts en première période. Les Islanders totalisaient deux tirs sur Rask après 2 : 19 de jeu, mais le troisième n’est venu qu’avec 33 secondes à écouler à l’engagement, de la part du défenseur Nick Leddy.

Les Islanders ont accentué la cadence en deuxième période, lors de laquelle ils ont eu le meilleur avec sept tirs contre six. Toutefois, Varlamov et Rask n’ont jamais flanché.

Au début du troisième vingt, lors d’une supériorité numérique des Islanders, Barzal a décoché un tir qui a donné sur la barre horizontale. Au milieu de l’engagement, Rask a frustré Anthony Beauvillier à l’aide de sa jambière droite.