(Pittsburgh) Une troisième équipe de la LNH semble être aux prises avec une éclosion de coronavirus à son camp d’entraînement, à moins d’une semaine du début de la saison régulière.

La Presse Canadienne

Les Penguins ont annoncé l’annulation de leur séance d’entraînement samedi « par mesure préventive en raison d’une potentielle exposition à la COVID-19 », ont rapporté de nombreux médias de Pittsburgh.

Ceci ne signifie toutefois pas qu’il y ait des diagnostics positifs au coronavirus au sein de l’organisation.

La formation de la Pennsylvanie n’a toujours pas indiqué ce qu’elle compte faire en vue de sa séance d’entraînement de dimanche, ni au-delà de cette date.

Les Penguins doivent entamer leur campagne en rendant visite aux Flyers de Philadelphie, mercredi prochain.

Vendredi, les activités des Stars de Dallas et des Blue Jackets de Columbus ont été affectées par le coronavirus.

Les Stars ont d’ailleurs annoncé que six de leurs joueurs et deux membres de leur personnel avaient reçu des diagnostics positifs à la COVID-19.

Sans les nommer, la ligue a indiqué que ces individus s’étaient immédiatement placés en quarantaine, en accord avec le protocole de dépistage des cas de coronavirus de la LNH.

De plus, une opération de retraçage des contacts a été enclenchée, et les installations des Stars ont été fermées « pour quelques jours ».

En conséquence, la LNH a indiqué par voie de communiqué que leur saison commencera au plus tôt le 19 janvier.

Les finalistes de la dernière série finale de la Coupe Stanley devaient entamer leur campagne jeudi prochain contre les Panthers de la Floride.

Les Stars se sont entraînés mercredi et disposaient d’une journée de congé jeudi.

De leur côté les Blue Jackets ont indiqué qu’« un certain nombre » de joueurs sont absents de leur séance d’entraînement en raison d’enjeux sanitaires.

Selon The Athletic, 17 joueurs auraient été tenus à l’écart de la patinoire, dont l’ex-joueur du Canadien Max Domi, David Savard et Mikhail Grigorenko, notamment.

Cette décision a été prise « par mesure préventive en lien avec le protocole de dépistage de la COVID-19 de la LNH », pouvait-on lire dans un communiqué du club.

Les Jackets n’ont pas précisé le nombre de joueurs visés, ni s’il y avait des diagnostics positifs au coronavirus. Ils doivent entamer leur saison régulière jeudi prochain contre les Predators à Nashville.