« La LHJMQ, c’est la fondation de ma vie. »

JEAN-FRANÇOIS PLANTE
Le Droit

Ces paroles sont celles de Dominic Jalbert. Jamais repêché dans le circuit Courteau, joueur invité au camp des Saguenéens de Chicoutimi, le Gatinois aujourd’hui âgé de 30 ans a bossé fort pour devenir un des meilleurs défenseurs offensifs de la ligue à l’âge de 20 ans.

À la fin de sa carrière junior, il a reçu le trophée Marcel-Robert remis au joueur étudiant de l’année dans la LHJMQ. Il a même été décoré du titre à travers toute la Ligue canadienne de hockey (LCH).

Samedi matin, en se levant, Jalbert ne pouvait pas rester silencieux en apprenant qu’un recours collectif contre la LCH s’était réglé avec une entente hors cours. En gros, afin d’éviter une saga judiciaire, les 60 équipes du circuit junior majeur canadien ont accepté de verser 30 millions $ à des joueurs des années 2011 à 2018. Ceux-ci réclamaient 180 millions $ au départ. N’ayant pas droit au salaire minimum, ils se sentaient exploités par leurs équipes qui leur offraient entre 40 et 60 $ par semaine.

Pour poursuivre la lecture de cet article, cliquez ici.