(Arlington) Les Capitals de Washington ont soumis Leipsic au ballottage en vue de résilier son contrat à la suite de ses commentaires désobligeants à l’égard des femmes et de coéquipiers lors d’une conversation privée sur les réseaux sociaux.

Stephen Whyno
Associated Press

Lors d’un échange avec son frère et le joueur des ligues mineures Jack Rodewald, de l’organisation des Panthers de la Floride, Leipsic a passé des opinions sur l’apparence physique de l’épouse de l’attaquant Tanner Pearson des Canucks de Vancouver et de la petite amie du capitaine Connor McDavid des Oilers d’Edmonton.

Pas une bonne idée de traiter ses coéquipiers de « losers »

Il a également traité ses coéquipiers des Capitals Garnet Hathaway et Nick Dowd de perdants.

PHOTO D’ARCHIVES STEPHEN R. SYLVANIE, USA TODAY SPORTS

Brendan Leipsic ne jouera plus pour les Capitals de Washington.

Des captures d’écran de la conversation ont été dévoilées, mercredi, et un porte-parole de l’équipe a précisé que l’affaire serait traitée à l’interne. La LNH a qualifié de « conduite inexcusable » et a ajouté qu’elle aborderait le sujet avec les Capitals et les Panthers.

« La Ligue nationale de hockey condamne fermement les commentaires misogynes et répréhensibles des joueurs Brendan Leipsic et Jack Rodewald lors d’une discussion en groupe privé qui a fait surface sur les réseaux sociaux, a mentionné la ligue dans un communiqué. Il n’y a pas de place dans notre ligue pour de tels commentaires, attitudes et comportements, quel que soit le forum. »

Leipsic s’est excusé, affirmant que le compte Instagram d’un ami a été piraté et a assumé la responsabilité de ses commentaires.

« Je reconnais pleinement à quel point ces commentaires sont inappropriés et offensants et je m’excuse sincèrement auprès de tout le monde pour mes actions, a confié Leipsic. Je m’engage à tirer des leçons de cela et à devenir une meilleure personne. Je suis sincèrement désolé. »

Le joueur de 25 ans en était à sa première saison avec les Capitals, sa sixième organisation dans la LNH depuis qu’il a été repêché en 2012. Il a marqué trois buts et récolté huit passes en 61 matchs.

Mais Leipsic n’avait pas marqué en 35 matchs et il est devenu le joueur en trop lorsque les Capitals ont acquis l’ailier Ilya Kovalchuk à la date limite des transferts. Son contrat d’un an d’une valeur de 700 000 $ devait expirer à la fin de cette saison.

Les Bisons de l’Université du Manitoba ont expulsé le frère de Leipsic, Jeremy, de l’équipe jeudi au lendemain de la conversation. Rodewald a évolué dans la Ligue américaine de hockey cette saison.