(Montréal) La LHJMQ continue de travailler sur des ébauches de plan en prévision de la prochaine campagne, mais affirme qu’il est trop tôt pour prendre une décision.

La Presse canadienne

La réaction de la ligue fait suite à la déclaration du copropriétaire du Phoenix de Sherbrooke, Ronald Thibault, qui a indiqué dans un entretien accordé à La Tribune de Sherbrooke que la prochaine saison pourrait être annulée sans vaccin pour la COVID-19.

PHOTO JESSICA GARNEAU, LA TRIBUNE

Gilles Courteau et Ronald Thibault lors d’un tournoi de golf de la LHJMQ à Sherbrooke.

Un porte-parole du circuit Courteau a voulu calmer le jeu, mardi.

« Je peux vous assurer que ce n’est pas un scénario qui est sur la table à l’heure où l’on se parle, a-t-il insisté dans un courriel à La Presse canadienne. Le Bureau du commissaire continue à travailler sur différents scénarios pour tenir la saison 2020-21 avec différentes dates de début du calendrier.

« Il est beaucoup trop prématuré pour avancer de telles hypothèses/questionnements ou prendre des décisions hâtives alors que les directives des différents paliers de gouvernement n’ont pas encore été annoncées. »

Thibault a aussi noté que la tenue de la prochaine saison de la LHJMQ dépendra des décisions gouvernementales concernant la tenue d’évènements sportifs ou artistiques.

Il a ajouté que si l’on pouvait disputer des matchs de hockey, mais devant des gradins vides ou un nombre limité de spectateurs, la situation pourrait ne pas être rentable ou intéressante pour les équipes.

La saison de la LHJMQ a pris fin de manière abrupte le 12 mars, puis le reste du calendrier a été annulé cinq jours plus tard. Les séries et la Coupe Memorial ont aussi été annulées le 23 mars.

« Nous avons bon espoir de tenir une campagne 2020-2021 et nous travaillons d’ailleurs sur la présentation de la loterie du 6 mai et de la Séance de sélection de début juin », a mentionné le porte-parole de la LHJMQ.