Serge Beausoleil, de l’Océanic de Rimouski, Steve Hartley, des Voltigeurs de Drummondville, et Stéphane Julien, du Phoenix de Sherbrooke, sont les finalistes au trophée Ron-Lapointe, remis à l’entraîneur par excellence de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

La Presse canadienne

Beausoleil vient de conclure sa neuvième saison derrière le banc de l’Océanic. Comptant sur la sensation Alexis Lafrenière, l’Océanic a répondu aux attentes et s’est classé au quatrième rang de l’Association de l’Est avec une fiche de 38-18-8.

Pour leur part, les Voltigeurs ont déjoué les pronostics sous la tutelle de Hartley, compilant un dossier de 36-25-2 malgré le départ de nombreux éléments importants. Ils ont conclu la campagne au troisième rang de l’Association de l’Ouest.

Finalement, le Phoenix et Julien ont connu une saison de rêve. Derrière le banc de la formation sherbrookoise depuis sept ans, Julien et ses hommes sont demeurés en tête du top-10 de la LCH tout au long de la saison. Le Phoenix a également remporté le trophée Jean-Rougeau remis aux champions de la saison régulière de la LHJMQ. Il a conclu le calendrier avec une fiche impressionnante de 51-8-4, établissant ainsi un record d’équipe.