L’Association des joueurs de la LNH a publié mardi les résultats du sondage annuel qu’elle mène auprès de ses membres. Et malgré une saison en dents de scie, Carey Price est encore perçu comme le meilleur gardien par ses pairs.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

À la question « Qui est le meilleur gardien de la LNH ? », Price a reçu 41,55 % des votes. Il devance ainsi largement son plus proche poursuivant, Andrei Vasilevskiy (17,09 %), du Lightning. Suivent le gardien des Golden Knights Marc-André Fleury (8,93 %) et le gardien des Panthers Sergei Bobrovsky (5,63 %).

PHOTO D'ARCHIVES JOHN E. SOKOLOWSKI, USA TODAY SPORTS

Andrei Vasilevskiy.

Parmi les 30 gardiens ayant disputé au moins 35 matchs cette saison, Price vient au 17e rang pour l’efficacité (, 909) et au 18e rang pour la moyenne de buts accordés (2,79).

Curieusement, aucun des cinq meneurs de la LNH cette saison pour l’efficacité (Tuukka Rask, Connor Hellebuyck, Ben Bishop, Robin Lehner et Jacob Markstrom) ne figure parmi les quatre gardiens ayant reçu le plus de votes. Ça ne signifie pas que ces gardiens n’ont pas reçu de votes ; seulement, l’AJLNH ne dévoile pas les résultats du scrutin derrière les quatre ou cinq premiers.

PHOTO D'ARCHIVES HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Marc-André Fleury.

En 2018-2019, Price avait également été élu meilleur gardien avec 29,89 %, devant Pekka Rinne (17,26 %), des Predators.

En 2017-2018, la question était « Contre quel gardien est-ce le plus difficile de marquer ?  ». Encore là, Price avait terminé en tête avec 41 % des votes, loin devant le gardien des Kings Jonathan Quick (12,07 %).

McDavid haut la main, devant Crosby

Dans la catégorie du meilleur attaquant, Connor McDavid (Oilers) l’a emporté avec un score de 68,35 %, larguant un type qui joue pour les Penguins de Pittsburgh, Sidney Crosby (14,93 %). Nathan MacKinnon (Avalanche) et Nikita Kucherov (Lightning) suivent.

PHOTO D'ARCHIVES DARRYL DYCK, PRESSE CANADIENNE

Connor McDavid.

En défense, le géant du Lightning Victor Hedman remporte la palme avec 37,88 % du vote, devant John Carlson (21,35 %), des Capitals. Carlson menait la LNH pour les points chez les défenseurs lors de l’arrêt des activités avec 75. Roman Josi (Predators), Drew Doughty (Kings) et Brent Bruns (Sharks) complètent le quintette de tête.

PHOTO D'ARCHIVES NATHAN DENETTE, PRESSE CANADIENNE

Sidney Crosby.

On note aussi que les centres sont hautement valorisés par les joueurs, puisqu’à deux questions ouvertes, ce sont seulement des centres qui occupent les positions de tête.

Patrice Bergeron parmi les joueurs indispensables

À la question « Si vous avez besoin de gagner un joueur, quel joueur voulez-vous dans votre équipe? », les quatre joueurs en tête sont Crosby, McDavid, MacKinnon et Patrice Bergeron (Bruins).

PHOTO D'ARCHIVES BRIAN FLUHARTY, USA TODAY SPORTS

Patrice Bergeron

À la question « Qui est le joueur le plus complet? », le quatuor de tête est composé de Crosby, Bergeron, Aleksander Barkov (Panthers) et Ryan O’Reilly (Blues).

Pour les questions « hockey », Price est donc l’unique joueur du Canadien parmi eux qui ont reçu le plus de votes. Dans les questions plus accessoires, notons que Max Domi vient 3e rang des joueurs à suivre sur les réseaux sociaux, à égalité avec Brad Marchand et derrière P.K. Subban et Alexander Ovechkin.

Tomas « Tuna » Tatar : le meilleur surnom de la LNH

Tomas « Tuna » Tatar (un jeu de mots, en anglais, sur « tartare au thon») gagne quant à lui le titre du meilleur surnom avec 8,08 % des voix. Cette catégorie donne un petit creux quand on voit David « Pasta » Pastrnak et Artemi « Bread Man » Panarin aux 2e et 3e rangs.

PHOTO D'ARCHIVES ERIC BOLTE, USA TODAY SPORTS

Tomas « Tuna » Tatar.

Le surnom de Pasta Pastrnak se passe d'explication, mais pour ceux qui se demandent comment Panarin s'est fait coller le surnom « Bread Man », il existe une chaîne de restaurants Panera Bread et les joueurs ont fait le lien avec son nom de famille.

Le Centre Bell revient au 1er rang pour la meilleure patinoire, avec 31,75 % des voix.

Enfin, Youppi! occupe le 5e rang parmi les mascottes, une catégorie que Gritty a remportée avec un résultat nord-coréen de 69,72 %. Les Flyers ont réussi un coup phénoménal de marketing avec leur bête poilue.