Connor McDavid est en désaccord avec Sidney Crosby et Alex Ovechkin.

Joshua Clipperton
La Presse canadienne

Edmonton était solidement installé au deuxième rang de la section Pacifique au moment de la suspension de la saison de la LNH, en raison de la pandémie de la COVID-19.

Mais contrairement à Crosby et Ovechkin, le capitaine des Oilers pense que de lancer les séries dès la reprise des activités, si ça se concrétise, serait une erreur.

Lors d’une téléconférence tenue vendredi, McDavid a déclaré « une saison équitable est une saison complète », lorsqu’on lui a demandé comment il voit les choses.

« C’est ce que nous préférerions, évidemment », a-t-il ajouté.

Si la LNH doit écourter les procédures, la superstar de 23 ans affirme que les équipes auraient besoin d’au moins quelques matchs pour trouver un rythme.

« Je ne pense pas que nous puissions simplement amorcer les séries et avoir des gars frapper tout ce qui bouge (quand nous) n’avons pas joué depuis deux mois, a dit McDavid. Nous voulons garder les gars en bonne santé et nous assurer que tout le monde est prêt à jouer en séries. »

La LNH a interrompu sa saison plus tôt ce mois-ci, en lien à la pandémie qui a tué des milliers de personnes dans le monde, mis les économies à genoux et inauguré une ère de distanciation sociale et d’auto-isolement.

Jeudi, lors de vidéoconférences distinctes, Crosby et Ovechkin ont dit qu’ils n’y verraient pas de problème si la ligue passait directement aux séries éliminatoires.

Quand le circuit s’est mis en pause, les Oilers avaient 83 points en 71 matchs.

Les Capitals d’Ovechkin mènent avec 90 points en 69 matchs dans la Métropolitaine, où les Penguins de Crosby ont la troisième place avec 86 points, en 69 rencontres.

McDavid est le deuxième pointeur de la ligue avec 97 points, dont 34 filets.

Chaque équipe a disputé au moins 68 matchs, ce qui constitue « une saison significative » aux yeux de la ligue, a dit la semaine dernière le commissaire adjoint Bill Daly.

Il restait au total 189 matchs en saison régulière.

« Pour être tout à fait équitable, vous voudriez jouer des matchs de saison régulière, estime le capitaine des Canucks, Bo Horvat. La décision est difficile à prendre. »

Comme de nombreux joueurs, Marc-André Fleury, des Golden Knights, fait de son mieux pour rester en forme avec des ressources limitées à la maison. Il apprécierait un peu de temps pour reprendre le rythme.

« L’élément principal chez un gardien est le synchronisme, a dit le vétéran de 35 ans. La vitesse du jeu, il faut s’y réhabituer. »

Le capitaine des Ducks Ryan Getzlaf, qui a remporté la Coupe Stanley en 2007, trouve que la LNH doit réfléchir sérieusement avant toute décision.

« Vous entendez toutes ces différentes façons de procéder, a dit l’athlète de 34 ans. Finir la saison en bonne et due forme permettrait de protéger l’intégrité du jeu. Vous ne pouvez pas juste implanter une formule de séries éliminatoires qui sortirait de nulle part. »