Vous cherchez une bonne question quiz pour vos convives en ce samedi soir ? Demandez-leur qui est le dernier gardien des Hurricanes de la Caroline à avoir remporté un match. Réponse : David Ayres.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

Les Hurricanes ont en effet perdu leurs deux matchs depuis la spectaculaire victoire du gardien d’urgence, la semaine dernière à Toronto. Ils tenteront de mettre fin à leur séquence samedi soir, au Centre Bell, contre le Canadien.

PHOTO FRANK GUNN, LA PRESSE CANADIENNE

Le gardien d'urgence David Ayres

« On espère le même résultat, mais sans le côté dramatique, a lancé Brind’Amour, rencontré deux heures avant le match de samedi.

« Que les deux gars se blessent avec la moitié du match à disputer, c’est fou. Et on menait 4-1, on avait le contrôle du match. Si tu perds déjà 4-1, c’est autre chose. Et puis, les deux premiers tirs qui rentrent, ça ne s’invente pas. Ça a bien fini, on a gagné, heureusement ! Je ne pense pas qu’on va revoir ça. »

Samedi, contre le Tricolore, Anton Forsberg défendra le filet des Hurricanes. Lui et Alex Nedeljkovic ont été rappelés de Charlotte la semaine dernière, après que James Reimer et Petr Mrazek eurent été blessés lors de la visite des Hurricanes à Toronto. Forsberg et Nedeljkovic ont chacun perdu un match cette semaine. Brind’Amour a dit s’attendre à ce que Mrazek revienne au jeu « bientôt ».

L’histoire des gardiens des Hurricanes a fait le tour de la LNH, mais on parle moins de la ligne bleue de l’équipe, elle aussi décimée. D’ailleurs, dans ce même match de samedi, les Hurricanes ont perdu les services du défenseur Brett Pesce, qui joue en moyenne 22 minutes par match cette saison.

Son absence s’ajoute à celle de Dougie Hamilton — meneur parmi les défenseurs de l’équipe avec 40 points en 47 matchs — et de Sami Vatanen, acquis des Devils du New Jersey la semaine dernière. Heureusement pour l’entraîneur-chef, son DG a aussi obtenu Brady Skjei, des Rangers de New York, à la date limite des transactions.

« On est chanceux, on a des gars qui peuvent jouer. Mais ils ne sont pas Dougie Hamilton ni Brett Pesce. Perdre ces deux gars-là, c’est difficile, a admis Brind’Amour. La direction a essayé de nous aider. Skjei sera très bon, et on l’a à long terme, ce n’est pas un joueur de location. »